Danger sur le Dow Jones 30

Rédigé le 3 juillet 2008 par | Analyses indices, Autres indices, US Imprimer

Cette semaine, mon intérêt s’est porté sur un indice pour le moins mythique, à savoir le DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE.

Un indice mythique à des niveaux historiques Créé au XIXe siècle par Charles Dow — fondateur de notre discipline et connu par tous les analystes techniques pour sa fameuse théorie sur le comportement des marchés — cet indice est composé des 30 sociétés les plus importantes des Etats-Unis. La plupart figurent parmi les plus grosses capitalisations au monde, telles que EXXON MOBIL, GENERAL ELECTRIC ou encore MICROSOFT.

Composition du DOW JONES 30
3MCOCA COLAJP MORGAN
ALCOADUPONT DE NEMOURSMCDONALDS
AMERICAN EXPRESSEXXON MOBILMERCK
AIGGENERAL ELECTRICMICROSOFT
AT&TGENERAL MOTORSPFIZER
BANK OF AMERICAHEWLETT PACKARDPROCTER & GAMBLE
BOEINGHOME DEPOTUNITED TECHNOLOGIES
CATERPILLARINTELVERIZON COMMUNICATIONS
CHEVRONIBMWALMART STORES
CITIGROUPJOHNSON & JOHNSONWALT DISNEY

Comme nous le montre le graphique ci-dessous, le DOW JONES 30 évoluait il y a moins d’un an sur de nouveaux sommets historiques, après avoir dépassé courant 2006 son précédent record de 2000 à 11 700 pts. En fait, si le DJ a réussi à franchir ses sommets de la bulle de la fin du XXe siècle, alors qu’aucun indice européen n’y est arrivé, c’est à cause de sa faible teneur en valeurs TMT (technologies, médias, télécoms). Intel et Microsoft n’ont intégré l’indice que très tard, et il a donc été très peu sensible à l’envolée des années 1990.

Descente de son piédestal Ce niveau majeur vient d’être clairement rompu la semaine dernière, validant ainsi une formation de retournement qui s’étale sur près de dix-huit mois (cf : zone en rouge). Pour la première fois en cinq ans, la moyenne mobile à un an est orientée à la baisse, ce qui témoigne de la pression baissière.

Il devient donc très probable que la baisse des marchés se poursuive au cours des prochains mois : chaque reprise des actions sera suivie d’une nouvelle phase de vente de nombreux investisseurs en perte latente. C’est l’effet « boule de neige », la baisse des cours alimentant de nouvelles ventes…

La reprise effectuée entre mars et mai apparaît à présent clairement comme un « rebond technique » après le décrochage du début d’année. C’est ce que suggère clairement la vitesse avec laquelle les cours ont repris le mouvement descendant, et l’absence même de toute réaction haussière sur ce fameux niveau des 11 700 pts. Sans compter que le nouveau croisement baissier de l’indicateur MACD indique lui aussi un potentiel de correction.

Un potentiel de baisse d’encore 13,5% Quel est donc le potentiel baissier de l’indice, et sur quelle durée le mouvement baissier devrait-il s’étaler ?

Les probabilités sont fortes que les cours du Dow Jones 30 rallient à présent le prochain soutien situé à 10 700 pts (5,7% plus bas). Si le courant acheteur ne parvient pas à inverser la tendance sur ce niveau, on peut s’attendre à une poursuite de la correction vers 9 800 pts, soutien datant de 2004 (à 13,5% des cours actuels). Etant donné l’importance du retournement, et l’entrée dans un marché baissier après la phase de hausse réalisée entre 2002 et 2007 qui a conduit l’indice de 7 420 à 14 200 pts, la pression vendeuse devrait très certainement continuer de rester dominante lors de ce second semestre.

L’analyse graphique nous informe donc que, en dépit d’un recul supérieur à 20% en l’espace des six derniers mois, les principaux indices actions n’en n’ont pas fini avec la baisse.

Si je devais donc donner aujourd’hui un conseil en termes de placements boursiers, ce serait donc celui-ci : soyez patient, car il y a de fortes chances de se positionner dans de meilleures conditions d’ici quelques mois…

Et, si vous êtes audacieux, n’excluez pas de nouvelles ventes à découvert ou turbos puts si vous avez le coeur bien accroché !. Ce n’est pas parce que la chute a déjà été importante qu’elle ne peut se poursuivre. Les arbres ne poussent pas jusqu’au ciel… mais quand ils chutent, seul le sol est la limite !

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

marc-dagher
marc-dagher

Laissez un commentaire