Cyclones schumpéteriens et déluge de records à Wall Street

Rédigé le 18 octobre 2017 par | Statistiques et données macro Imprimer

mises en chantierLa publication des chiffres des mises en chantier était très attendue et avait valeur de test puisqu’il s’agit des premières stats « post-cycloniques ».

Un repli était attendu et c’est bien naturel. Mais au lieu de -0,8%, les mises en chantier chutent de -4,7% et les permis de construire de -4,5% (un cyclone empêche certes de démarrer une construction mais pas de solliciter une autorisation).

Ces deux enquêtes constituent une déception…mais qui n’impacte en rien l’évolution des futures à Wall Street. En effet, les indices boursiers US viennent de rouvrir – imperturbables – sur une nouvelle rafale de records absolus, pour une 12e séance et autant de records sur une série de 13 séances. Le Dow Jones s’inscrit à 23 100, le Nasdaq (+0,15%) à 6 633 et le S&P500 à 2 564.

Peu importe le risque d’une inflexion conjoncturelle négative dans l’immobilier d’ici fin 2017. Les reconstructions « schumpétériennes » en Floride et au Texas pourraient provoquer une pénurie de matériaux pour démarrer d’autres chantiers dans le « neuf ». Tout ce qui compte désormais, c’est de tirer les cours en vue d’une compensation (au plus haut) des contrats sur indices échéance octobre (la hausse moyenne des indices US dépasse 3% depuis le 16 septembre dernier).

Il va falloir reconstruire. Vous avez dit « destruction créatrice » ?

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire