Cyclone Irma : les marchés tentent-ils cette fois de faire de la (pré)voyance ?

Rédigé le 5 septembre 2017 par | Pétrole Imprimer

cyclone_irmaL’Amérique a détesté Harvey, elle pourrait haïr Irma, le cyclone de force 4 (sur une échelle de 5) qui s’engage tout droit dans le corridor maritime sud-est/nord-ouest qui s’étend du Sud de Cuba au Nord de la Floride.

Petit « bonus-nuisance », si le cyclone Irma atteint les eaux les plus chaudes du golfe du Mexique, il pourrait encore gagner en puissance et en capacité de dévastation (en se chargeant de kilomètres cubes supplémentaires de vapeur d’eau).

Même si nous n’y sommes pas encore, l’alerte est déjà prise très au sérieux et de nombreuses plates-formes off-shore vont être évacuées, les bateaux de croisières déviés de leur circuit habituel pour aller s’abriter dans des ports situés loin de la trajectoire anticipée du monstre.

Les marchés pétroliers qui avaient pris Harvey un peu à la légère (avant de voir le Sud du Texas littéralement englouti et 80% des raffineries à l’arrêt) lèvent le drapeau rouge : le cours du baril de WTI bondit de +2,6% vers 48,6$ sur le NYMEX.

Et pour une fois, l’or – métal précieux – semble embrayer dans le sillage de l’or noir et franchit le cap des 1 330 $… et il y a encore du potentiel de hausse si la Corée du Nord procède à un tir de missile le 9 septembre comme des experts militaires l’anticipent.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire