La croissance française atteint à peine le tiers de celle des Etats-Unis au deuxième trimestre

Rédigé le 27 juillet 2018 par | Statistiques et données macro Imprimer

Drapeaux de la France et des Etats-UnisQuel contraste entre la France, en panne de croissance depuis deux trimestres, et les Etats-Unis, qui pourraient afficher une croissance du PIB à 4,3% au deuxième trimestre selon un consensus d’économistes interrogés par Bloomberg.

La France affiche donc pour la deuxième fois consécutive une croissance décevante « équivalente à celle du premier trimestre à 0,158%, arrondi à 0,2% (0,153 au T1) » selon Philippe Waechter, économiste chez Natixis AM. Autrement dit, l’expansion du PIB français a été divisée par deux en l’espace d’un semestre avec un « acquis de croissance » de 1,3% pour 2018.

Exception française

C’est assez éloigné de l’objectif gouvernemental de 1,7% de croissance, mais pas irréalisable : il faudrait un redressement à 0,5% au troisième trimestre et un bon quatrième trimestre à 0,6%, comme au T4 2017.

Sauf qu’en France, il n’y a pas de « tax reform », seulement un alourdissement de la CSG et de nombreux tarifs publics (les taxes sur les carburants vont encore augmenter cet été), ce qui plombe la consommation (qui stagne à +0,1% en juin), le principal frein à la croissance au premier semestre (les exportations sont également un peu plus faibles qu’au second semestre 2017).

Le pari de Donald Trump

Quelques heures auparavant (jeudi soir), Donald Trump a déclaré qu’il ne serait pas étonné de voir la croissance américaine s’établir à 3,8 ou 4% au deuxième trimestre (les économistes vont dans son sens) et il espère secrètement que la croissance du PIB se rapprochera de 5% d’ici la fin de l’année.

Mais au prix de 1 000 Mds$ de déficits supplémentaires… les taux américains peuvent se tendre brutalement et faire éclater la bulle de dette sur laquelle est assis le PIB des Etats-Unis.

Accumulation de mauvaises nouvelles, en France et dans le monde

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire