Croissance Eurozone : des raisons objectives de monter… mais ne vous laissez pas démonter !

Rédigé le 7 février 2018 par | Statistiques et données macro Imprimer

croissance de l'Eurozone europe economie bechade analyse bourseNous avons des bonnes nouvelles pour la croissance de l’Eurozone.

Les marchés ne devraient pas tarder à rebondir. En effet, le baromètre économique français est désormais au beau fixe… pour des années !

C’est la Commission européenne qui l’affirme. Elle vient de rehausser drastiquement ses prévisions de croissance pour la France en 2017, 2018 et 2019, soulignant « la dynamique économique forte qui va se confirmer dans un proche avenir ».

De la croissance au passé, au présent et au futur pour la France

L’année 2017 se soldera par +1,8% (au lieu de +1,6%). 2018 verra le PIB croître de +2% au lieu de +1,8%. Certes, cela ralentira un peu en 2019, mais à +1,8% au lieu de +1,6%.

Et l’Eurozone n’est pas en reste

La Commission européenne revoit également de +0,2% ses prévisions de croissance pour l’Eurozone. Elle l’envisage à +2,3% cette année (après un record de +2,4% en 2017. Pour sa part, Eurostat avance même le chiffre de +2,5%, au plus haut depuis 2007 et +2% en 2019.

Tout ce qui compte, c’est le laxisme monétaire

Mais ces raisons objectives de se montrer optimistes importent en fait assez peu aux marchés. Tout ce qui compte, c’est la possibilité de poursuivre des politiques monétaires ultra-laxistes et de fournir de l’argent quasi gratuit pour financer les plus gigantesques « leviers » (achats de titres à crédit, à n’importe quel prix) de toute l’histoire des marchés financiers.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Croissance Eurozone : des raisons objectives de monter… mais ne vous laissez pas démonter !”

  1. j’aimerais croire en la croissance mais ce n’est que des stats dont les chiffres sont difficiles à vérifier à titre d’exemple lorsque Google s’est installé en l’Irlande le pib a augmenté de 29/100 sans que rien ne soit changé de plus il serait intéressant de connaître la part des matières premières dans le calcul ainsi que celle des produits financiers la consommation est absente si on regarde en les chiffres de celles ci.

Laissez un commentaire