Inquiétant biseau sur le CRB !

Rédigé le 22 mars 2010 par | Autres indices Imprimer

Aujourd’hui je vous propose de faire un point sur les matières premières en nous focalisant plus précisément sur le CRB Reuters-Jefferies, l’indice de référence en la matière dans le monde. Créé en 1957, il a été calculé pour la première fois par le Commodities Research Bureau — d’où son nom.

A l’origine, il était le fruit de l’agrégation de 28 matières premières. Il a depuis été modifié plusieurs fois, et n’en compte plus que 19 : du pétrole au gaz, du soja en passant par le cuivre, le blé, le plomb, l’or, le cuir, le caoutchouc, etc.

Bref, les principales matières échangées sur les marchés de contrat à terme. C’est donc un indice particulièrement important à suivre pour les traders.

Le CRB en proie à des accès de faiblesse

Voyons ensemble sa situation technique, elle ne devrait pas manquer de vous intéresser.

Graphique du CRB

Comme la plupart des matières premières, en toute logique, le CRB a fait un plus haut en juillet 2008. Il a entamé une violente et impressionnante correction qui l’a ramené sur le support des 200 points en février 2009, en à peine plus de six mois.

Depuis, il a amorcé un rebond jusqu’en janvier dernier au sein d’une figure en biseau ascendant, comme on le voit sur le graphique ci-dessus. Cela illustre la relative faiblesse et le manque de dynamique de l’indice dans ce rebond, avec des accélérations à la hausse de plus en plus faible.

Le CRB a ainsi culminé à 293 points en janvier dernier, retraçant moins de 50% de sa phase de baisse entre juillet 2008 et février 2009. Mais surtout, il est ensuite sorti de cette figure en biseau ascendant, le 27 janvier précisément.

Le CRB bute sur les résistances

Comme son nom ne l’indique pas, le biseau ascendant est une figure particulièrement baissière. Une sortie de cette figure entraîne théoriquement une accélération à la baisse dont l’objectif naturel est le point d’origine de ce biseau. Donc ici les 200 points, plus bas de février 2009, rien de moins !

Ce qui est très intéressant également dans le cas du CRB ci-dessus, c’est que nous sommes revenus tester la borne basse de ce biseau le 22 février dernier, juste en dessous des 280 points, dans ce que l’on appelle un pullback. Cela signifie que les cours reviennent tester leur ancien support, ici l’ancienne droite de tendance qui soutenait les cours depuis février 2009, et échouent à repasser au-dessus de ce niveau, le validant donc comme résistance.

Les indicateurs mathématiques confirment également cette faiblesse ces dernières semaines. Le RSI à 14 jours sur notre graphique reste en effet bloqué sous une résistance horizontale au niveau des 57.

L’accélération à la baisse en ligne de mire

Tant que nous ne dépassons pas nettement les 280 points, après ce pullback, une accélération à la baisse sur les matières premières est donc probable. Romain Delacretaz vous a par ailleurs expliqué que la hausse des matières premières devrait, selon lui, s’achever en 2010.

Donc une accélération baissière est à envisager. Avec comme objectif le support à moyen terme des 229 points, correspondant aux anciens plus bas de juillet 2009, et en cas de cassure, les fameux plus bas à 200 points.

Cette configuration est d’autant plus anxiogène que nous butons récemment sous de nombreuses résistances sur les matières premières, à 82/83$ sur le brent, ou 7 800 dollars sur le cuivre… qui devraient au moins donner lieu à une correction à court terme.

Afin de mieux déterminer notre degré d’inquiétude quant aux perspectives futures des matières premières,  nous observerons donc le comportement du CRB dans les prochains mois très attentivement.

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire