Les chiffres du CPI éclipsés par Rex Tillerson

Rédigé le 13 mars 2018 par | A la une, Statistiques et données macro, Toutes les analyses Imprimer

CPICe devait être « LE » grand rendez-vous du jour pour les marchés, mais Donald Trump en a décidé autrement : il vire Rex Tillerson (son patron du département d’État), ce qui rend un peu secondaires les chiffres du CPI (inflation US en février) publiés à 13H30 par le département du Travail.

La montagne aurait de toute façon accouché d’une souris, puisque la plupart des données sur les prix sont conformes au consensus : progression de 0,2% de l’indice des prix à la consommation en rythme séquentiel (après une augmentation de 0,5% en janvier) pour un taux d’inflation de +2,2% contre +2,1% en rythme annuel au mois de janvier (ce qui avait alarmé Wall Street).

En donnée « core » (hors éléments volatils de l’énergie et des produits alimentaires), l’inflation sous-jacente s’établit également à +0,2% le mois dernier, conformément aux attentes (soit +1,8% en rythme annuel, taux inchangé par rapport à janvier).

Corrigée de la hausse des salaires, l’inflation ressort parfaitement stable au mois de février, de quoi détendre l’atmosphère sur les marchés obligataires, avec un « 10 ans » US qui se détend de 2,895% vers 2,865%.

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire