5 875… non, ce n’est pas l’objectif du CAC40 au 31/12/2017, mais le cours d’une célèbre crypto-monnaie

Rédigé le 13 octobre 2017 par | A la une, Bitcoin & cryptomonnaies, Taux & Devises, Toutes les analyses Imprimer

quelle crypto acheter crypto-monnaie Bitcoin vient de fracasser son précédent record à "presque 5 000$". Le Bitcoin prend plus de 22% en 24 heures à 5 875$La célèbre crypto-monnaie Bitcoin vient de fracasser son précédent record à « presque 5 000$ ». Le Bitcoin prend plus de 22% en 24 heures à 5 875$ et les observateurs s’exclament : c’est l’équivalent de la folie des bulbes de tulipes en Hollande d’octobre 1636 à la mi-février 1637 !

Comparaison n’est pas raison. Les acheteurs payaient seulement une option leur permettant d’acquérir des bulbes de tulipes ,car durant l’hiver 1636/1637, ces derniers étaient encore enfouis sous une terre durablement gelée.

Avec le Bitcoin, c’est tout l’inverse : on paye comptant et on obtient immédiatement une unité au prix affiché… et surtout, il n’y a pas de sous-jacent physique.

Un disque dur qui krache, un piratage de la plateforme de l’émetteur et votre Bitcoin n’existe plus… nulle part, même pas sous 20 centimètres de terre gelée mais prêt à refleurir au printemps.

Mais surtout, l’accélération haussière est stratosphérique : cours multiplié par plus de 3 depuis la mi-juin, quasiment par 2 depuis la mi-septembre, par 10 depuis le 1er janvier… et aucune limite physique ou psychologique puisqu’il ne sert strictement à rien d’autre qu’à spéculer, ou acheter un peu plus de « coke » de façon anonyme.

Histoire des crypto-monnaies : le Bitcoin en une leçon (partie 4)

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

5 commentaires pour “5 875… non, ce n’est pas l’objectif du CAC40 au 31/12/2017, mais le cours d’une célèbre crypto-monnaie”

  1. J’avais lu un autre de vos articles sur le btc, dealers , coke… Le prochain sera certainement orienté sur bitcoin et le terrorisme avec encore et encore une comparaison avec la bulle des tulipes. N’oubliez cependant pas quelque chose , dans 3 ans vos articles seront tjs consultable en ligne … On pourra alors juger de la pertinence de votre vision et de vos capacités predictives, une belle carte de visite que vous êtes entrain de vous façonner .

  2. En lisant cet article on comprend que l’auteur n’a strictement rien compris au protocole bitcoin.
    Non monsieur , cela ne sert pas qu’à spéculer ou acheter des bien illégaux.
    Je tiens d’ailleurs à vous souligner que la majorité des bien illégaux s’achète avec des euros. Va t-on remettre en cause les euros car certains s’achète de La drogue avec?
    Va t-on stopper la vente de couteau car des agressions au couteau existe?
    Ne vous mêler pas les pinceaux chère auteur. Faites votre travail de journaliste correctement.

  3. « Un disque dur qui krache, un piratage de la plateforme de l’émetteur et votre Bitcoin n’existe plus… nulle part, même pas sous 20 centimètres de terre gelée mais prêt à refleurir au printemps »

    Non pas vraiment. Un bitcoin (ou une fraction de btc) ne peut pas être détruit. La force du bitcoin c’est qu’il est justement indestructible et non piratable.

    Vous ne possédez qu’une clef correspondant à l’adresse de ce que vous possédez sur le réseau. Il ne faut pas perdre cette clef et la protèger. Pour cela, plusieurs solutions existent. Le mieux est de la sauvegarder sur une clef usb spéciale et inattaquable (de type Trezor ou Ledger). Si vous perdez cette clef, vous pourrez retrouver l’accès à vos bitcoins grâce à une liste de 24 mots que vous seul connaissez (un mega mot de passe si vous voulez).

    Le bitcoin n’a rien à voir avec la bulle des bulbes de tulipes car contrairement à elles le bitcoin résoud un grand nombre de problèmes dans le monde. Par exemple :

    – ne plus dépendre des monnaies d’états inflationnistes
    – permettre l’accès au paiement digital aux plus de 3 milliards de personnes qui n’ont pas de banques ou sont gouvernés par des régimes totalitaires.
    – pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, on peut supprimer les tiers de confiances lors d’une tra’saction, et par conséquent, les couts et la sécurité lors d’un règlement.
    Visa, mastercard ou les virements bancaires sont des systèmes lourds qui datent de plusieurs décennies. Le bitcoin vous permet d’envoyer instantanément des millions d’euros n’importe où dans le monde pour un prix ridicule.
    – le système de blockchain permet une transparence et une sécurité totale. Contrairement aux systèmes actuels, le livre de compte est accessible à tous et chacun peut vérifier la quantité totale de bitcoins en circulation. Il n’est pas possible de dire la même chose du dollars, personne ne connaît la véritable quantité en circulation. Le réseau bitcoin tourne depuis presque 10 ans et n’a jamais été hacké.
    – le bitcoin permettra à terme d’éviter les guerres monétaires entre pays. La Chine, l’Inde ou la Russie aimeraient éviter d’utiliser le dollars lors des échanges commerciaux. avec le bitcoin, le monde disposera d’une monnaie internationale controllée par personne.
    – la technologie du bitcoin permet le paiement entre machines, qui donne l’accès à la prochaine génération d’internet : the internet of things. Elle permet aussi la création de smart contracts, permettant de sécuriser n’importe quel type de transactions (notariales notamment).
    – contrairement à la bourse, le bitcoin fonctionne 24 heures sur 24, 7jours sur 7. Comme indiqué plus haut, il est inarretable.

    Bref, ce n’est qu’un aperçu rédigé à la va vite sur un téléphone, mais je vous encourage à vous interesser plus en profondeur à cette révolution technologique, vous comprendrez alors que le génie est sorti de la bouteille et qu’il n’est pas près d’y retourner.

  4. @ Cryptoboy : merci d’avoir précisé tout cela…à la place de l’auteur de l’article. Même si j’éviter personnellement de me laisser aller à un excès d’optimisme quant à l’évolution future du Bitcoin, je pense également qu’il est là pour un bout de temps encore.
    S’il évolue en tant que moyen de paiement de plus en plus largement accepté, il sera, à mon sens, plus intéressant à détenir que des euros sur un compte en banque. De par la sécurité qu’il offre (comme vous l’avez précisé, je pense que le « stockage » des BTC sur une clé physique est particulièrement sûr…tant que l’on ne perd pas les clés) et de par les frais réduits qu’il permet sur les transactions.
    D’autre part, ma confiance dans les banques fond comme neige au soleil, et je ne suis absolument pas certain que mes avoirs en euros, outre le fait qu’ils n’échappent pas à un risque de faillite de la banque, ne soient un jour soumis à un prélèvement effectué d’autorité par l’Etat afin de réduire une dette publique galopante.
    Il ne manque donc au BTC que d’être plus largement connu et accepté comme moyen de paiement pour que de nombreuses personnes envisagent de convertir une partie de leurs avoirs dans cette monnaie.
    Mais attention, avec 21 millions, il n’y en aura pas pour tout le monde…

  5. chers lecteurs
    Merci pour toutes vos réactions et commentaires ;
    puisque le sujet du bitcoin et des crypto vous passionne, je vous conseille d’aller lire les articles sur cette page ; d’autres de nos rédacteurs ont publié des analyses très intéressantes !
    http://labourseauquotidien.fr/category/taux-devises/bitcoin-cryptomonnaies/

    cordialement
    La Rédaction

Laissez un commentaire