Coup de tabac sur les GAFA, ça déstocke sur le SOXX

Rédigé le 30 novembre 2017 par | Toutes les analyses Imprimer

GAFALe coup de tabac sur les GAFA, sur le secteur de la « techno » en général, et des semi-conducteurs en particulier (l’indice SOXX a dévissé de -4%, sa plus lourde correction depuis 13 mois) doit beaucoup à M. Mueller-Glissman. En effet, ce dernier affirme que « les valorisations boursières n’ont jamais été aussi élevées depuis… 1900 ».

La liste des « sherpas de Wall Street » dont une simple petite phrase provoque euphorie ou consternation est assez courte. Il y a naturellement le patron ou la patronne de la Fed, quelques P-DG de grandes banques d’affaire US. Il faut désormais y ajouter le nom Christian Mueller-Glissmann, le directeur de la stratégie d’allocation d’actifs chez Goldman Sachs.

Les bulles ne sont pas l’apanage du XXIe siècle

Il est vrai que 1929 a marqué les esprits. Mais d’autres bulles de valorisation tout aussi délirantes s’étaient déjà produites bien avant, à la fin du XIXe siècle. Nous pensons notamment au chemin de fer par exemple), ou aux grandes banques (panique de la United Copper de 1907).

Tout s’est passé comme si quelqu’un avait crié « le roi est nu ». Et quand ce quelqu’un est de chez Goldman Sachs, difficile de faire comme si on n’avait pas entendu…

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire