Le risque d’une correction majeure se confirme, Russell 2000 et Nasdaq en éclaireurs

Rédigé le 9 avril 2013 par | Analyses indices, Apprendre la Bourse, Autres indices, US Imprimer

Voilà plusieurs semaines que je vous alerte sur le risque d’une correction significative sur les indices — en particulier les indices américains, proche de leurs plus hauts historiques. Tout d’abord sur le S&P 500 et le Dow Jones, et plus récemment, sur l’indice des small caps américaines, le Russell 2000.

Ces derniers temps, les signes de faiblesse décelés techniquement ont commencé à se confirmer, et mes abonnés au service Levier 7 ont pu en profiter : nous avons ainsi terminé le premier trimestre avec une performance cumulée de 80%, et d’autres gains sont en cours.

Des indices en avance sur d’autres ?
Si le S&P 500 et le Dow n’ont pas encore confirmé la sortie de leur biseau ascendant, figure typique d’une fin de mouvement, le Russell 2000 et le Nasdaq Composite l’ont fait. Je vais donc revenir plus en détails sur ces deux indices, souvent en avance sur les deux autres. Ils confirment la correction à court terme sur les indices, avec le risque que celle-ci prenne des proportions plus importantes au fil des semaines.

Bien sûr, cette correction ne se fera pas en ligne droite ; il y aura aussi des rebonds violents. Mais la sortie des figures dont je vous parle produit souvent des effets significatifs, qu’il vaut mieux avoir en tête pour les prochaines semaines.

Un mot sur le Russell 2000
Concernant l’indice large américain, je vais faire court — je vous renvoie à mon précédent article pour plus de détails. Voyons tout de même le graphique journalier de l’indice :

russel0413.png
Cliquez sur l’image pour agrandir

C’est le Russell qui a confirmé le plus nettement la sortie du biseau ascendant. C’était également celui qui avait commencé à montrer des signes de faiblesse et des divergences avant les autres. Sur les indicateurs mathématiques comme le MACD ou le RSI ci-dessus, celles-ci s’étaient progressivement mises en place pour nous alerter.

Découvrez l’un des secrets les mieux gardés de l’histoire de l’investissement
Rockefeller, Soros, Buffett… tous en ont profité. Découvrez ce principe mal connu…

… et rejoignez les rangs de ceux qui en profitent pour engranger des gains pouvant aller jusqu’à 300%, voire plus !

Tout est expliqué dans cette vidéo exclusive…

L’indice devrait donc accélérer dans les prochaines semaines pour atteindre au minimum les 868 points. En cas de cassure de ce premier niveau de support significatif, nous devrions ensuite accélérer vers les 762 points, la base du biseau.

Le Nasdaq, leader dans le mouvement, confirme le risque de correction significatif
Passons maintenant à l’indice des valeurs technologiques du Nasdaq, là aussi en journalier :

nasdaq0413.png
Cliquez sur l’image pour agrandir

La sortie du biseau est ici un peu moins nette à l’heure où je termine mon billet. Mais la configuration est la même et elle devrait se confirmer dans les jours qui viennent.

Là aussi, sur les indicateurs mathématiques, nous avions des divergences baissières sur les récents plus hauts et nous avons buté à plusieurs reprises en haut du biseau. Mercredi dernier, le Nasdaq a perdu plus de 1% après une stagnation pendant plus d’un mois. Sur cette seule séance, il effaçait sa hausse depuis une semaine et sortait légèrement de son biseau ascendant. Si la sortie se confirme, elle devrait être violente.

Tous ceux qui ont acheté ces dernières semaines, voire ces derniers mois, vont se retrouver en perte, ce qui pourrait donner lieu à un mouvement violent à court terme.

Désormais, la configuration est baissière sur le Nasdaq sous la zone de résistance des 3 270 points. Si la sortie du biseau se confirme, la correction va s’accélérer en direction des 3 105 points, puis surtout du bas du gap haussier du 2 janvier à 3 021 points, qui reste à combler.

Ces deux premiers niveaux pourraient donner lieu à des rebonds à court terme qui pourraient être également violents, dans un marché qui va devenir de plus en plus volatil.

Mots clé : -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Un commentaire pour “Le risque d’une correction majeure se confirme, Russell 2000 et Nasdaq en éclaireurs”

  1. Il semble que le scénario écrit soit invalidé. Avez vous refait u décompte?

Laissez un commentaire