Conforama / Showroomprive : vers une OPA ?

Rédigé le 27 novembre 2017 par | A la une, Actions, IPO, OPA, opérations financières Imprimer

Showroomprivé bourse marchés finance actions SRP Groupe SAShowroomprive (FR0013006558) perd plus de 3,20% ce lundi à la mi-séance, portant ainsi sa baisse à près de 55% depuis le début de l’année. La performance boursière du titre est handicapée par newsflow plutôt médiocre.

En effet, le secteur du textile étant extrêmement concurrentiel, il pèse fortement sur les marges du groupe. La direction avait annoncé, fin octobre à l’occasion de la publication du chiffre d’affaires du troisième trimestre, revoir à la baisse « l’ensemble de ses objectifs pour 2017 ».

Un ami analyste, que j’ai retrouvé au salon Actionaria vendredi dernier, me confiait ses doutes sur le dossier :

« Je ne suis pas sûr que les 4% d’EBITDA soient atteints, tant les sites d’e-commerce multiplient les promotions. Cette course aux parts de marché fait beaucoup, beaucoup de dégâts… » 

 Showroomprivé : la logique dit « OPA » pourtant…

Gros coup dur pour Conforama qui est entré au capital en mai dernier à hauteur de 17%. A l’époque, cette participation avait coûté 157,4 M€ au groupe d’ameublement alors qu’elle ne vaut aujourd’hui que 57 M€ (-60% !).

Pour autant, et pour l’heure, pas question de remettre en question le rapprochement des deux enseignes – ce dernier à même été réaffirmé en octobre dernier. Malgré tout, on peut quand même s’interroger : quels seront les prochains développements capitalistiques entre les deux groupes ?

La logique vaudrait que Conforama, profitant de la faiblesse actuelle des cours, lance une OPA sur Showroomprive, afin de s’assurer le contrôle définitif du groupe. Mais, au vu du fort courant vendeur actuellement en place sur le titre, les opérateurs n’y croient pas…

 

 

ShowroomPrivé entre en Bourse ; j’ai rencontré les patrons

Mots clé : - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire