Compte rendu d’un banquier central et analyse du T-Note

Rédigé le 22 août 2014 par | Matières Premières Imprimer

Scoop, cher lecteur !

Voici en avant-première mondiale le résumé du communiqué final  dont vont s’emparer les médias suite aux déclarations communes de Janet Yellen et Mario Draghi à Jackson Hole. 

Grosso modo, il devrait ressembler à quelque chose comme ça :

« Chers confrères hautement brillants, chers Membres éminemment importants de notre confrérie financière,

L’économie se porte bien. Enfin, pas mal. D’après nos chiffres et nos données en tout cas, les signes de reprise sont modestes, mais ils sont là. Même si parfois, il est vrai que nous avons des doutes. Vous comprendrez bien évidemment qu’au cas où nous nous trompions, nous devons garder sous le coude de quoi continuer à manipuler les taux à notre guise afin d’aider nos amis banquiers à spéculer sur les marchés à leur guise et de permettre aux gouvernements qui ne savent/veulent pas gérer leurs déficits de les creuser à leur guise. Nous maintenons donc en place les conditions qui leur permettent d’emprunter à des taux ridiculement bas et qui n’ont aucun rapport avec le bilan de leur pays ni leurs perspectives économiques. 

Sachez, chers confères hautement compétents et responsables, que nous n’avons pas le choix. Car si les taux remontaient un peu trop, un peu trop vite, un peu trop au mauvais moment, vos mêmes gouvernements se trouveraient dans l’incapacité de rembourser le poids de la dette monumentale que vous avez accumulée. Et comme faire sauter l’Italie, la France ou les Etats-Unis ferait désordre, nous sommes donc bien obligés de continuer à abreuver tout le monde d’argent facile. Quand vous signez un pacte avec le diable, vous devez aller jusqu’au bout.

Croyez bien que nous faisons tout notre possible pour faire semblant de maitriser la situation. Ne vous occupez pas des détails, s’il faut faire quelque chose, nous improviserons. Nous sommes confiants ; dormez tranquilles braves gens. Surtout, dormez tranquilles ».

Évidemment, les termes seront un peu mieux choisis, le lexique sélectionné avec soin et les intonations savamment orchestrées de façon à rester le plus flou possible. L’art de tout dire et de ne rien dire en même temps. Mais que voulez-vous : c’est exactement ce genre de discours lénifiant que les marchés veulent entendre.

Ceci étant dit, le marché réagira encore et toujours à ce qu’il a lu entre les lignes. Les jours précédents, nous avions cadré les niveaux sur le CAC40, l’EURUSD, et le secteur bancaire… il nous reste à nous pencher sur les taux.

Je vous propose donc un cadrage simple et uniquement graphique du T-Notes, le 10 ans U.S ; ce ne sera pas pour le trader mais pour observer la réaction de ce marché capital. Attention, il ne s’agit pas là de l’évolution du rendement du T-Note, mais bien du contrat future de l’actif.

220814_Tnote

Comme vous pouvez le voir sur le graphique, la volatilité des cours est en train de se resserrer, de se « compresser » entre une résistance et un support qui convergent : cette figure forme un triangle de compression. Cela veut dire qu’aucune des deux forces en présence sur ces marchés (les acheteurs et les vendeurs du T-Note) n’arrive à prendre le dessus pour l’instant. C’est un peu comme un bras de fer : on reste au centre, mais la pression augmente, chaque adversaire tremble de plus en plus… jusqu’à lâcher.

La rupture d’une des deux forces devrait pour le coup avoir un impact extrêmement significatif sur les marchés ; les cours sortiront rapidement et brutalement de ce triangle de compression, que ce soit à la hausse ou à la baisse.

A surveiller de près donc ! et à mettre en rapport avec les précédentes analyses sur les autres actifs.

A la semaine prochaine et bon week end

Gilles

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire