Compte rendu de la Fed attendu mais inquiétudes pour la suite

Rédigé le 15 juin 2017 par | Non classé Imprimer

Hier soir, le compte rendu de la Fed n’a pas révélé de grosse surprise : un nouveau tour de vis monétaire, largement attendu, aura bien lieu ce mois de juin… et si Janet Yellen maintient son objectif de troisième relèvement des taux pour 2017, certains économistes sont déçus : ils espéraient qu’elle y renoncerait étant donné la faiblesse de l’inflation.

Sur ce point, l’indice CPI core est en effet ressorti inférieur aux attentes (à 1,7% contre 1,9% attendu).

Mais à mon sens, et comme vous l’explique Philippe Bechade aujourd’hui, il suffirait que la situation et certains indicateurs se dégradent un tout petit peu pour que la Fed renonce à ce tour de vis supplémentaire cette année.

On attend cet après midi les inscriptions hebdomadaires au chômage, l’indice Empire State de la Fed de New-York et le Philly Fed (tous les deux sur le mois de juin) ainsi que l’évolution de la production industrielle en mai.

Sur les marchés, le billet vert se raffermit et la parité Eurodollar retombe sous les 1,12 $ aujourd’hui.

Le pétrole tente de se stabiliser autour des 45 $ (WTI, Philippe vous parle du Brent), après une nouvelle forte baisse des cours suite à l’annonce d’un repli moins fort que prévu des stocks hebdomadaires de Brut et d’une hausse surprise des stocks d’essence.

Au niveau des indices boursiers, la pression baissière reste palpable alors que, selon des informations du Washington Post, Donald Trump ferait l’objet d’une enquête du procureur Robert Mueller pour possible entrave à la justice. Le spectacle n’est donc pas terminé.

Côté parisien, le CAC poursuit le repli entamé hier après midi et revient sur les 5200 points. Graphiquement, la rupture de la zone horizontale des 5225/5230 points (visible en pointillés noirs) dégrade la configuration et plaide en faveur d’une extension du repli vers les 5170 points dans un premier temps (en retour dans le gap weekly ouvert le 24 avril dernier).

CAC40 séance du jour

A l’inverse, seul une reprise au-dessus des 5245 points atténuerait le risque baissier avec, alors, une première cible située sur les 5275 points.

Pour savoir comment naviguer dans ces marchés et vous aider à vous positionner sur les bonnes valeurs uniquement, je vous envoie chaque jour ma recommandation. C’est gratuit pendant 14 jours, profitez-en.

Au niveau corporate :

Mots clé : - -

La Rédaction
La Rédaction

Laissez un commentaire