Comment vous sentez-vous face aux marchés ?

Rédigé le 20 août 2014 par | Apprendre la Bourse Imprimer

J’aime particulièrement ce graphique. J’imagine que vous le connaissez déjà, bien évidemment, mais il est bon, de temps à autre, de se le remettre en tête.

psychologieInvestisseur

Vous pouvez considérer que la courbe représente l’évolution de n’importe quel actif, sur n’importe quel horizon temps : peu importe en fait, quel que soit l’actif que vous regardez, la psychologie de l’investisseur reste la même face à l’évolution d’un cours.

Regardez maintenant l’évolution du CAC40 à très long terme (le graphique est en données trimestrielles : chaque chandelier représente 3 mois de cotation).

cycles CAC40

J’y ai reporté les principales phases de la psychologie de l’investisseur. N’ayez pas honte de vous y reconnaitre, vous avez été très nombreux à être dans cette situation et à en subir les conséquences. C’est tout à fait normal, naturel et c’est un comportement bien connu de ceux qui observent le comportement des investisseurs. D’ailleurs Sylvain Frochaux, dans son article, revient justement sur la « myopic loss aversion », la « myopie boursière » — une maladie qui a malheureusement dû frapper la majorité d’entre vous en 2002 et en 2008 quand vous avez vendu vos positions dans la panique, à perte. (Je souligne au passage que c’est justement pour vous éviter de commettre à nouveau ce genre d’erreur que la Bourse au Quotidien et nos services existent). 

Mais revenons à notre graphique du CAC40.

Aujourd’hui, la principale question est de savoir nous nous situons. A quel niveau du cycle. Avons-nous re-atteint un plus haut et le premier chandelier de baisse (en rouge) annonce-t-il un retour sur les 2500 points ? Ou bien comme ce fut le cas  parfois durant des hausses, est-ce juste une consolidation qui permet au CAC40 de prendre son souffle avant une nouvelle hausse ?

Comment se sentez-vous, d’ailleurs, dans ce contexte ? Je lis en j’entends de plus en plus de lecteurs nier les positions pessimistes et recommandations de prudence que nous donnons (« quoi, mais les marchés sont de toute façon boostés par les banques centrales, pourquoi parlez-vous de faillite ou de krach ?!) ; en même temps, d’autres ne comprennent pas comment nous pouvons encore publier des recommandations d’achat étant données… eh bien, étant donné les situations macro-, micro-, socialo-, fiscalo-, géopolitiques, etc.

Vous, comment vous sentez-vous dans ce contexte ? vous seriez plutôt haussier, baissier ou neutre ? (vous pouvez m’écrire à la-redaction@publications-agora.fr, cela m’intéresserait d’avoir vos analyses et avis !).

Une chose est sûre : je n’ai pas de réponse  vous donner. Mais… mais… si vous regardez le CAC40 sur notre graphique, il est probable que la résistance de très long terme qui a coiffé les plus hauts de 2000 et 2008 soit infranchissable. Elle passe par les 5000 points. Si vous transposez grosso modo le rythme de l’évolution actuelle du CAC40, cela veut dire que nous toucherions cette résistance d’ici un an environ. Et entre les 5000 points et les 4500 actuels… il y a 11% de progression ; cela revient donc à 1% par mois environ.

Whouahou ! Quelle performance spectaculaire, n’est-ce pas ?

… Pas sûre que le « buy an hold » (acheter et conserver) de long terme soit la bonne stratégie. Il va sans doute falloir gérer votre portefeuille en mode « dynamique » (le trading, c’est fait pour cela d’ailleurs)

… Ou bien, comme Gilles vous le disais hier, savoir détecter par vous-même les signaux annonciateurs d’un retournement sur les marchés, et gérer au mieux votre capital.

Bons investissements dans tous les cas,

Nathalie Boneil

Mots clé :

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire