Comment jouer les résultats d’ALSTOM ?

Rédigé le 12 juillet 2011 par | Big caps Imprimer

___________________________________________

Analyste et rédacteur du service de trading Agora CFD
___________________________________________

Ça y est. Le bal des trimestriels vient de débuter avec ALCOA (US0138171014 – AA) aux Etats-Unis hier. Les annonces vont désormais s’enchaîner au cours des deux prochaines semaines des deux côtés de l’Atlantique.

Mercredi 20 juillet, ce sera au tour d’ALSTOM (FR0010220475 – ALO) de faire le point sur son chiffre d’affaires du premier trimestre de son exercice 2011/2012.

A quoi faut-il s’attendre ? Je ne suis malheureusement pas devin. Toutefois, comme souvent en Bourse, il n’est pas dénué d’intérêt d’observer ce qu’il s’est passé dans le secteur récemment.

Le cas du groupe industriel allemand VOSSLOH (DE0007667107 – VOSSF) est ainsi riche d’enseignements. Selon moi, la réaction d’ALSTOM pourrait bien être du même acabit le 20 juillet prochain…

VOSSLOH/ALSTOM même combat ?
VOSSLOH est un fabricant d’équipement ferroviaire. La semaine dernière, en raison d’un ralentissement de certains projets en Chine, le concurrent allemand d’ALSTOM avait lancé un profit warning avec un chiffre d’affaires trimestriel décevant. Graphiquement, la valeur avait alors ouvert un important gap baissier vendredi 8 juillet au matin.

Oui mais voilà. La lourde sanction à l’ouverture (le titre perdait plus de 10%) tournait finalement court avec de nombreux rachats en clôture. La raison ? Un carnet de commandes en très forte hausse. Sur un graphique en chandeliers, la clôture du titre vendredi dernier avec une importante « ombre » illustre une nette réaction acheteuse.

Graphique de Vossloh
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Dès lors, au regard de la forte similarité avec ALSTOM, une réaction du même type mercredi 20 juillet me semble probable.

ALSTOM : anticipez une chute… avant rebond ?
Pour ALSTOM donc, l’activité devrait avoir ralentie. Peut-être plus même plus que ce à quoi le consensus s’attend. A n’en pas douter, cela provoquerait alors une ouverture en baisse.

Toutefois, tout comme VOSSLOH, le carnet de commandes pourrait également réserver de bonnes surprises et conduire à des rachats.

D’ailleurs, dans une interview accordée à l’hebdomadaire Investir – Le Journal des Finances la semaine dernière, le P-DG du groupe, Patrick Kron, soulignait une chose qui a retenu mon attention. Le montant des nouveaux contrats engrangés sur le dernier semestre de l’exercice 2010/2011 dépasse, pour la première fois depuis deux ans, le chiffre d’affaires sur la période. En analyse financière, c’est souvent un bon signe précurseur d’un retournement de cycle.

Graphiquement donc, un test de la ligne de soutien ascendante en place depuis le début de l’année me semble probable. Je n’exclus d’ailleurs pas un excès sous les 39 euros.

Toutefois, tant que les 36,50 euros ne sont pas enfoncés, cela devrait plutôt constituer une opportunité d’achat. Les objectifs de hausse se situent entre 43,50 et 45 euros.

Graphique d'Alstom en daily
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Mon conseil
La séance du 20 juillet risque d’être volatile pour ALSTOM. Toutefois, en cas de gap baissier, surveillez tout début de réaction technique à l’ouverture des marchés américains. Surtout si les commandes du groupe sont au rendez-vous, cela pourrait bien être une opportunité d’achat.

Trader actif ou pas, vous savez quoi faire !

_______________________________Pour vous aider dans vos trades________________________________

+ 43%, +23% et 41% en quelques jours !
Ces plus-values, vous aussi auriez pu potentiellement les engranger… grâce à une stratégie vraiment spéciale. Cette stratégie, c’est celle de « l’onde de choc », et c’est Mathieu Lebrun — spécialiste des CFD– qui l’a mise au point.

Mathieu vous attend dès maintenant pour vous donner tous les détails mais surtout il vous expliquera comment faire pour réaliser vous aussi des gains potentiels de cet ordre !

Mots clé : - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire