Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Comment gagner 3 clopes par mois pour 100 000 € investis sur 30 ans ?

Rédigé le 1 juillet 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Cela va peut-être faire tousser quelques uns de nos lecteurs, mais il est difficile de ne pas braquer nos projecteurs sur le comportement, et les niveaux surréalistes, affichés par les marchés obligataires.

Comment gagner 3 clopes par mois pour 100 000 € investis sur 30 ans ?

Les rendements sont désormais négatifs sur toutes les émissions d’une maturité allant jusqu’à 4 ans en Espagne et en Irlande (deux pays incapables de rembourser leur dette depuis longtemps), puis 3 ans en Italie, ainsi qu’en Tchéquie… Et plus surprenant encore, en Slovénie, pays considéré comme en faillite en 2012.

Notons que les taux longs espagnols fondent de -75 points de base (entre 1,745 et 0,98%), soit -44% cette semaine (oui, en 5 séances… d’ordinaire il faut 5 ans pour obtenir un tel résultat). Du pur « jamais vu » dans l’histoire des marchés obligataires de pays du G20.

Mais abordons maintenant les pays qui flirtent avec le « zéro » sur 10 ans, ceux dont les émissions ont déjà basculés en territoire négatif pour toutes les maturités allant jusqu’à 9 ans.

Nous retrouvons le Danemark, la Finlande, le Benelux et la France.

Enfin, il faut payer pour financer l’Allemagne sur 15 ans… mais elle vous offre encore royalement 0,2% de rendement sur 20 ans (0,02% par an, c’est Byzance) et à peine 0,35% sur 30 ans (soit un bon 0,012% par an, de quoi financer un paquet et demi de cigarettes par an par tranche de 100 000 € investi (trois cigarettes par mois, ça se savoure !).

Non mais sérieusement, qu’est-ce que les banques centrales ont fait fumer aux marchés ?

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire