Coaching pour trader Trading : Le système de récompense, une étape clé

Rédigé le 1 novembre 2013 par | Apprendre la Bourse, Matières Premières Imprimer

Dans mes deux derniers articles (ici et ici), directement inspirés de mes séminaires de formation et de mon rôle de gérants de fonds, nous avons vu l’importance de l’équilibre entre risques et objectifs puis, la semaine dernière, du phénomène de l’aversion aux pertes.

Aujourd’hui, je vais aborder une étape véritablement clé pour votre progression : la modification de votre système de récompense.

Le système de récompense : Quezako ?

–––––––––––––––––––––––––––

« La plupart des informations dont je dispose ne peuvent pas être diffusées dans les médias… Pourtant, certaines pourraient vous permettre de réaliser des gains de 25%… 34,5%… 60%… et bien d’autres encore ».

DECOUVREZ TOUT CE QUE CET INVESTISSEUR NE REVELERA PAS EN DIRECT A LA RADIO !

Découvrez ces informations confidentielles dans une vidéo exclusive…

–––––––––––––––––––––––––––

Notre système limbique, appelé aussi trivialement « le siège des émotions », est accompagné d’un système de récompense. En gros, ça ressemble à ça :

Circuit_de_la_recompense.png

C’est cette mécanique du système de récompense, par le biais de l’action d’une molécule, qui va déclencher chez vous la satisfaction et la notion de plaisir par la sécrétion d’une autre molécule dans le cortex frontal connue sous le nom de dopamine. J’en resterais là avec les considérations physiologiques car ce n’est pas le sujet.

Identifiez vos sources de satisfaction…

Si vous avez lu les deux premiers articles, vous aurez compris le rôle déterminant du mental dans vos prises de décision. Il est temps maintenant de mettre en place les conditions d’un changement de comportement pour acquérir une approche gagnante.

Cette introduction un peu scientifique a pour but de vous faire comprendre que vos réactions sont prédéfinies et surtout restent ancrées dans votre cerveau. Ainsi, ce qui a déclenché la stimulation de plaisir sera identifié de plus en plus rapidement par votre cerveau.

Hors, vous conviendrez d’une chose simple :

Et voici sans doute l’erreur n°1 de la plupart des traders :

Donner trop d’importance aux gains à court-terme au détriment de la méthode.

… Et adaptez votre système de récompense

Ainsi la première étape va être de rééduquer votre cerveau.

Ne vous inquiétez pas, pas besoin d’une opération chirurgicale, mais juste d’un peu de rigueur et de confiance. Vous allez donc devoir « apprendre » à vous satisfaire, non plus du résultat de vos actions mais de la méthode qui en est à l’origine.

En apprenant, par exemple, à vous satisfaire d’une perte mesurée grâce à un bon money-management et encaissée dans le cadre rigoureux de votre stratégie ou à l’inverse, en vous imposant une remise en cause quand un gain est généré par un trade approximatif ou hors de votre plan, vous allez progressivement vous focaliser sur l’essentiel : les bases de la réussite.

Il n’y a pas plus dangereuse habitude que de se satisfaire d’un gain « mal acquis », qui est souvent le fruit d’un facteur « chance » et donc impossible à répliquer méthodiquement. Ainsi, si vous commencer à entrer dans ce cercle vicieux, vous aller progressivement basculer dans un trading hasardeux, approximatif et surtout condamné à perdre à plus ou moins longue échéance.

Ca peut sembler futile, mais c’est sans doute une des bases essentielles pour acquérir la bonne approche et passer du coté des traders gagnants à long-terme .

 Je vous donne rendez-vous à Lyon le 8 novembre et à Bruxelles le 5 décembre pour mettre en application en temps réel ces conseils.

En attendant, bons trades !

Mots clé : - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire