Clap de fin pour Europacorp ?

Rédigé le 4 octobre 2017 par | Mid et Small Caps Imprimer

Comme je le dis assez régulièrement dans ces colonnes, Bourse et cinéma font rarement bon ménage… Et, une fois encore, EuropaCorp (FR0010490920) nous prouve combien il faut être prudent avec ce genre de dossiers. 

EuropaCorp, des flops qui coûtent cher

En effet, alors que notre segment d’investissement est plutôt bien orienté depuis le début de l’année (+21,6% pour le CAC Mid & Small par exemple), la société de Luc Besson n’a absolument pas participé à la hausse des petites et moyennes valeurs. Dans le même intervalle, le titre lâche plus de 45%…

La faute sans doute à des résultats 2016-2017 de très mauvaise facture assortis d’une perte nette record, à 119,90 M€. Il faut dire que, ces derniers temps, le succès n’est pas vraiment au rendez-vous dans les salles obscures, avec des flops cuisants comme The Circle ou encore Oppression…

Pour conjurer le mauvais sort, EuropaCorp avait décidé de se concentrer que misant sur les films d’action et de science-fiction… Mais, le dernier échec en date, Valerian, montre que là n’est pas la solution. 

EuropaCorp : vente ou AK ?

Et la situation du groupe est plus qu’inconfortable. Les inquiétudes sont fortes et, alors que certains tablent sur une future augmentation de capital, d’autres envisagent tout bonnement la vente.

Entre autres rumeurs, il se dit que le Chinois Fundamental Films, actionnaire à hauteur de 28%, très échaudé, chercherait à solder sa participation…

Bref, c’est un peu l’inconnu sur ce dossier… Pour tout vous avouer, cela ne m’étonne guère, le cinéma n’a rien à faire en Bourse. Puis comme me le disait l’un de mes amis, du métier, « Luc Besson est complètement mégalomane et ingérable ».

Personnellement, je reste à l’écart du dossier. Il est bien trop dangereux, même pour les plus audacieux d’entre vous.

[Vous voulez vivre du trading? De votre trading? Mais, problème, vous êtes débutant… Ne vous lancez pas seul, faites vos premières armes boursières avec des conseils avisés. Les petites valeurs restent le compartiment idéal pour se faire la main ! Plus de détails ici…]

Mots clé : - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire