La productivité américaine chute, le dollar chute… mais l’or monte

Rédigé le 2 février 2017 par | EUR/USD, Gold, Taux & Devises Imprimer

Chute de la productivité américaine au plus bas depuis 2011

La productivité américaine s’est nettement dégradée au quatrième trimestre (de 3,5% au troisième trimestre, à +1,3%). Sur l’ensemble de l’année 2016, après un premier semestre calamiteux et un sursaut un peu miraculeux au 3ème trimestre, la hausse de la productivité n’atteint que +0,2%. C’est le score le plus faible depuis 2011, et à comparer à un déjà très médiocre +0,9% en 2015.

Cette baisse de la productivité n’est pas un phénomène nouveau… Mais 2016 marque une nette aggravation de la situation : sur la période 2007/2016, la progression moyenne de l’indice avoisinait +1,1%. La voici qui tend soudain dangereusement vers zéro.

L’une des explications vous est familière : les entreprises préfèrent investir dans des rachats de leurs propres titres plutôt qu’améliorer leur outil de production, et elles préfèrent recourir temporairement aux heures supplémentaires plutôt qu’embaucher. De la sorte, les coûts de production progressent désormais à +1,7% en rythme annuel (au plus-haut depuis 2007).

Chute du dollar face à l’euro à un niveau pré-Trump

Mais plutôt que commenter un phénomène que vous connaissez bien, nous attirons plutôt votre attention sur l’impact de ces chiffres sur le dollar : le voici qui décroche de -0,5% et inscrit un nouveau plancher annuel à 1,0825 par Euro. Nous voici clairement sur un « point de rupture » sur la paire EURUSD qui pourrait préfigurer un baisse du billet vert jusqu’à 1,105 euro.EURUSD

Et hausse toute logique de l’or, alors que la nervosité augmente

Alors que le Dollar vient de retomber de 1,05 à 1,08, l’or a repris dans le même temps +100 $ à 1 224 $/Oz (depuis le 15/12/2016).

Nul doute que l’or a bénéficié depuis 6 semaines d’un levier qui surpasse largement la perte de valeur du billet vert pour le plus grand bénéfice de nos lecteurs puisque nous avions recommandé un renforcement sur l’or fin 2016 vers 1 230$ (voir nos vidéos du 8 au 16 décembre).

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “La productivité américaine chute, le dollar chute… mais l’or monte”

  1. Je vous cite « nous avions recommandé un renforcement sur l’or fin 2016 vers 1 230$ » or entre temps l’or est redescendu à 1124$ l’once pour rebondir ce jour même à 1224$ (il cote actuellement sur 1218$).
    Bref on est descendu bien plus bas que votre cour d’achat initial de 1230$ alors où est le bon timing?

Laissez un commentaire