PEUGEOT : Comment trader après la chute ?

Rédigé le 16 décembre 2013 par | Big caps Imprimer

Dure semaine pour PEUGEOT (FR0000121501) qui a dévissé brutalement de près de 25%. Aujourd’hui, une heure après l’ouverture, le titre continue sa chute et perd plus de 4%.

Que s’est-il passé ? 

– Début 2012, PEUGEOT et GENERAL MOTORS (GM-Nyse) signent un accord de participation et de coopération industrielle. General Motors prend une participation de 7% au capital de Peugeot.

– Au même moment, à cause d’un embargo et de la pression de GM, PEUGEOT se retrouve contraint de se retirer de l’un de ses marchés essentiels : l’Iran. L’Iran était le DEUXIEME marché mondial en terme de ventes pour PEUGEOT. Un coup fatal qui entrainera la perte de plus de 450.000 véhicules vendus sur le marché Iranien…

– Coup de tonnerre la semaine dernière : GM décide de se retirer du capital de PEUGEOT au prix de 10 € l’action. L’action plonge à un peu plus de 9 €. Pourtant, le 24 Novembre dernier, les portes de l’Iran se rouvrent : un accord de levée partiel de l’embargo qui visait jusqu’alors l’Iran est levé à Genève. 

Vous voulez mon avis ? La réouverture du marché iranien représente une opportunité incommensurable pour PEUGEOT. Quand l’augmentation de capital sera entérinée, PEUGEOT aura les coudées franches et je passerai sans doute à l’achat sur le titre.

Oui, mais à quel niveau et avec quel timing ? 

Le timing est impossible à déterminer car évidemment il dépend des conditions de l’augmentation de capital. Par contre, en ce qui concerne les niveaux, l’analyse technique peut nous aider à les déterminer. 

La vue hebdo

 

– Premier support : En vue long terme, l’action se trouve sur un support important : le rectangle vert de la zone des 9.5 €. Ce support correspond exactement aux reports d’amplitude (flèches orange) qui animent le parcours du titre. 

ATTENTION. Etant donné l’actualité ultra-spéculative du moment, ce support pourra être joué mais uniquement par les TRADERS expérimentés qui sont outillés pour prendre un signal en intraday (Unité de temps 3 heures je pense) et qui peuvent surveiller leur position tout au long de la journée. Donc, je le signale, mais ne rentre pas dans les détails. 

– Deuxième support : Et c’est sans doute sur celui là que je rentrerai à l’achat (s’il est touché bien évidemment). Il se situe dans la zone des 7 € (segment vert), qui correspond à un support graphique ET à retracement de 50% (flèches bleues) de l’amplitude précédente (flèche orange).

 

En U.T jour


  Si l’on affine la vue à l’aide de l’Unité de temps journalière, le support hebdomadaire de la zone des 9.5 € est confirmé par : 

– support du canal ascendant vert

– présence d’un Gap

GM ayant terminé de sortir du capital de Peugeot en fin de semaine dernière, une grosse partie de la pression vendeuse va disparaitre.

Le souci, c’est que ce matin, le Chinois Dongfeng annonce une co-entreprise avec Renault… PEUGEOT reste donc boudée et les vendeurs se délestent encore du titre ; le support des 9,5€ est actuellement enfoncé. A surveiller comme du lait sur le feu et avec les outils d’intraday adéquats !

Par contre, en cas de retour rapide dans la zone des 7 €, c’est un point d’entré capital qui nous tends les bras.

J’affinerai cette analyse (avec niveaux de stops en fonction de la volatilité) lors d’un prochain flash technique si l’action nous offre ce formidable point d’entrée.

Bons trades,

 

 

Mots clé : - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “PEUGEOT : Comment trader après la chute ?”

  1. PEUGEOT. Point d’actualité et niveaux à surveiller. http://t.co/cySdmhvFsu

Laissez un commentaire