Réinformation : « les exportations de gaz russe vers la Pologne auraient chuté de -45% »

Rédigé le 11 septembre 2014 par | Matières Premières Imprimer

Ah bon ?…  Je vais vous montrer que tout est affaire de sémantique et de présentation des chiffres.

En réalité, les livraisons par Gasprom sont demeurées stables cet été.

En revanche, la demande polonaise a fortement progressé et les 45% « manquants » sont en fait la différence entre les quantités attendues (pour faire face à des besoins fantômes) et ce qui est effectivement livré.

Le titre des dépêches publiées par les agences occidentales sont rédigées de telle façon que le lecteur comprend : « Gasprom, c’est à dire Poutine, ferme le robinet du gaz à la Pologne ».

Gasprom soupçonne Varsovie (qui n’a pas besoin d’accroître spectaculairement ses importations) de vouloir neutraliser par avance un éventuel embargo à l’encontre de l’Ukraine. 

Ph.B

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire