Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Chute de RBS : pire à cause du Brexit ?

Rédigé le 5 août 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La chute de RBS, emblématique de difficultés antérieures au Brexit… qui ne va rien arranger !

Royal Bank of Scotland (RBS) chute de -5% et sort par le bas d’un corridor 187/194P en vigueur depuis le 18 juillet.

Même avec le test des 180 pence, le titre reste inscrit dans le second canal de consolidation horizontal 178/194 inauguré le 12 juillet. C’est la cassure de ce dernier support qui est à surveiller de près.

RBS vient de dévoiler une perte supérieure à deux 2 Mds£ (plus de 2,4 Mds€) au premier semestre dont 1,3 Mds£ liée aux coûts des contentieux découlant notamment du scandale de surfacturation des assurances associées aux prêts hypothécaires (8 ans après les faits, les subprimes continuent de refaire surface d’une manière ou d’une autre), plus 0,63 Mds£ de charges de restructuration du groupe (dont 345 M£ pour la filiale Williams & Glyn qui va être cédée, et non plus introduite en bourse).

La perte d’exploitation de RBS se monte à 274 M£ et elle pourrait s’aggraver à cause du Brexit… et surtout à cause de l’abaissement des taux 0,25% qui va laminer les marges d’ici fin 2016.

Mots clé : - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire