Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Chute abyssale de revenus pour les banques d’affaires

Rédigé le 5 avril 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, IPO, OPA, augmentations capital, opérations financières, Toutes les analyses Imprimer

Avec une entame d’année boursière calamiteuse et le resurgissement de la volatilité, les introductions en bourse (IPO), les fusions acquisitions, les émissions obligataires, les rachats de titres, le trading pour compte propre (proper trading) ont connu un ralentissement d’une brutalité dont ne trouve pas trace depuis l’été 2010 en Europe et l’été 2008 aux États-Unis.

Certains se demandaient pourquoi les banques restaient délaissées par les gérants…

Pour en prendre pleinement la mesure, mentionnons la chute de revenus des BFI (la branche banques d’affaires des principales institutions financières planétaires). Une chute abyssale chez Deusche Bank (-45%), Goldman Sachs (-41%), Société Générale (-35%), Citigroup (-33%), HSBC (-32%), BNP-Paribas (-26%) et JP Morgan (-18% mais demeure N°1 mondial avec 269 Mns$, devant « GS » avec 245 Mns$).

Mots clé : - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire