Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Christine Lagarde exhorte les Etats à dépenser de l’argent

Rédigé le 6 octobre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Christine Lagarde exhorte les Etats à dépenser de l’argent. Enfin… plutôt l’Allemagne en fait !

Rien que du beau linge pour l’ouverture de la réunion conjointe du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale : même le patron de la Deutsche Bank a fait le déplacement !

Il doit faire l’effet à la plupart des convives de la mort représentée en robe de bure avec une faux !

Oublions ce frisson d’horreur avec la patronne du FMI, Christine Lagarde, qui conclut son discours inaugural en exhortant les Etats de « passer à l’action » pour relancer une croissance mondiale.

Elle leur demande de dépenser de l’argent, enfin plus précisément aux Etats qui disposent d’excédents.

Mais attendez, alors que la dette mondiale vient d’exploser la barre des 150 000 milliards (oui tout plein de zéro), soit 2 fois la taille du PIB mondial, combien comptez-vous de bienheureuses économies en excédent budgétaire ?

Il y a le Luxembourg, le Qatar, Bahreïn et l’Allemagne… et puis, peut être le sultanat du Bruneï (à vérifier).

Donc en fait, il y a l’Allemagne, point barre !

Alors oui, elle dégage des excédents (plus de 20 Mds€ en 8 mois, soit 30 Mds€ en rythme annuel) mais s’il faut recapitaliser la Deutsche Bank, cela ne suffira pas (il en faudrait le triple… et encore, si l’encours de créances douteuses ne dépasse pas 200 Mds€, ce qui serait un miracle).

Angela Merkel peut bien annoncer 6 Mds€ d’économies d’impôts, ou pourquoi pas 60 Mds€ pour faire plaisir à Christine Lagarde… de toute façon, elle devra les reprendre aux contribuables allemands pour renflouer Deutsche Bank… mais cela n’empêche pas de faire un peu la fête avant de passer à la caisse !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire