Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Christian Dior : la mémoire des prix risque de faire trébucher le titre

Rédigé le 27 mars 2017 par | Actions, Big caps, Mid et Small Caps Imprimer

Oui, les prix ont une mémoire et Christian Dior (FR0000130403 – CDI) en est le meilleur exemple aujourd’hui. Le titre vient de dépasser son objectif de valorisation fondamental qui, selon le consensus des analystes, se situe à 205 € ; il a atteint cet objectif en prenant pratiquement 60% en ligne droite (dernière flèche bleue) depuis la mi-2016.

Notez que ce n’est pas la première fois que la valeur réagit de façon aussi violente et excessive sur les prix. Elle l’avait déjà fait le même parcours en 2015 avant de corriger violemment.

Alors ce qui est intéressant et que j’aimerais vous monter aujourd’hui, c’est que « les prix ont une mémoire ». Ces deux séries de hausses effrénées ont des similarités étonnantes, et tout porte à croire que les conséquences seront identiques (i.e une chute, vous l’avez compris).

DIOR graphique hebdo

C’est d’ailleurs cette mémoire des prix qui nous permet de travailler en analyse graphique et technique : c’est parce que nous observons que les cours réagissent de manière plus ou moins identiques sur certains niveau, selon un schémas, que nous arrivons à identifier des configurations et des situations pour essayer d’en anticiper l’évolution probable des cours. Eh oui, désolé de vous décevoir, mais pas de baguette magique ni de boule de cristal… juste du boulot et des milliers et des milliers de graphes analysés. (Si vous voulez profiter de mon expérience et du système de trading que j’ai conçu, n’hésitez pas à vous former en regardant ces Webinaires).

 

1er point commun entre 2015 et 2016-17 : deux hausses en ligne droite

Déjà en 2015, Dior avait retracé l’intégralité de son canal haussier (bleu) en ligne droite (première grande flèche bleue) : une hausse de quasi 60% sans consolidation.

Aujourd’hui, Dior se trouve exactement dans les mêmes conditions. Le titre vient une fois de plus tacler la résistance (segment rouge + pastille jaune) du canal, comme elle l’avait fait en 2015.

Notez aussi que c’est à ce moment (Mars 2015 – fin de la première flèche bleue) que la lecture de l’analyse graphique permettait de tirer la sonnette d’alarme et c’est que ce j’avais fait à l’époque dans cette analyse. C’était pas mal vu : le titré a chuté sur l’objectif donné.

2e point commun : l’objectif des consensus stoppe la hausse

En 2015, alors que Dior continuait d’accélérer frénétiquement à la hausse et venait toucher ses plus-hauts de l’époque, l’objectif de valorisation du marché venait lui aussi d’être touché. Même dépassé. Comme aujourd’hui.

Une fois le consensus atteint / dépassé, le titre s’est brutalement retourné et a retracé pratiquement toute la hausse précédente.

Aujourd’hui, je vous l’ai dit, Dior est sur la résistance de son canal haussier ET a atteint / dépassé l’objectif donné par le consensus. Quelle suite y aura-t-il ?

La troisième similitude va peut-être nous orienter quant à la suite

3e point commun : les volumes ne suivent pas

En 2015, juste avant que le retournement baissier ne prenne forme, nous avions une divergence baissière sur les volumes. Même chose en ce moment : pendant que les prix progressent, les volumes régressent. Autrement dit, de moins en moins de monde participe à la dynamique haussière.

Dans ces conditions, la hausse est extrêmement fragilisée car il n’y a plus de consensus acheteur. Il ne manque qu’une pichenette et le phénomène de retournement que nous avions eu en 2015 pourrait se reproduire de nouveau.

4e point commun : attention aux excès

Depuis la mi-2016 et comme en 2015, la valeur évolue dans un petit canal haussier très pentu. On le distingue bien sur cette vue journalière.

hausse dior en daily

Jusqu’ici, chaque impact sur son support (petites flèches vertes) a relancé le titre à la hausse.  Donc si la tendance est toujours haussière, elle est en danger de rupture avec le même genre de mouvement que celui de 2015. Attention : Dior a pour habitude de faire faire des excès (dans un sens comme dans l’autre d’ailleurs). Il convient de ne pas sur-réagir à un quelconque signal technique.

C’est pour cela que pour gérer le mouvement de façon simple, je vous propose tout simplement de suivre l’évolution du titre dans son canal haussier journalier : si le titre casse le support de ce canal haussier en U.T jour (encore mieux si les volumes suivent), alors on peut se dire que le titre est parti pour consolider comme en 2015, donc pour revenir sur le support de son canal hebdo, quelques 30% plus bas (difficile à donner un objectif de prix exact car le support est oblique).

Gilles,

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire