Le chomâge des jeunes italiens au plus haut

Rédigé le 31 mars 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Les économistes ont beau nous présenter l’Italie comme le pays qui dispose des plus beaux atouts industriels, tertiaires et touristiques pour rebondir en cette période d’euro faible, le taux de chômage refuse obstinément de rebaisser et se dégrade même en février pour s’établir à 12,7% contre 12,6% en janvier.

Pour mémoire, depuis l’avènement de l’euro et jusqu’en 2008, le taux de chômage italien moyen était inférieur à 8%.

Mais le plus surprenant et le plus inquiétant dans les chiffres de février, c’est la nette aggravation du chômage chez les jeunes (de moins de 24 ans) avec un taux qui grimpe à 42,6% contre 41,2% le mois précédent.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire