Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Chine : second flash krach en 15 jours (mais chut !)

Rédigé le 31 mai 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Le moins on en parle, le mieux ça vaut !

D’ailleurs, pourquoi s’étendre sur un flash krach de -10% du contrat juin sur l’indice phare chinois CSI 300 la nuit dernière alors que la séance s’est achevée ce matin sur un magnifique rallye de +3,35% (vers 3 170) mettant fin à 3 semaines de stagnation entre 3 045 et 3 100 ?

Un second flash krach en 15 jours sur les actions chinoises nous intrigue… Sommes-nous les seuls ?

Cet effondrement 100% robotique que personne n’a vu venir semble constituer un duplicata du plongeon du contrat future sur le Hang Seng China Enterprises survenu le 16 mai dernier à Hong Kong… mais le CSI 300, c’est en quelque sorte le S&P 500 de la Bourse chinoise : c’est beaucoup plus gros et difficile à manipuler… en théorie.

La flambée des valeurs chinoises au final peut s’expliquer par la glissade de -0,45% du yuan, vers 6,5785 face au dollar, son cours le plus bas depuis 5 ans. Les planchers du 24 août dernier ayant été enfoncé dès hier.

Pékin se défend d’orchestrer une dévaluation du yuan (c’est pourtant la Banque centrale, la PBOC, qui fixe souverainement le prix de la devise et décide de combien elle va baisser), arguant que c’est le dollar qui se renchérit dans la perspective d’une prochaine hausse de taux.

Mais inutile de s’en inquiéter puisque le G7 nous assure que la guerre des devises est terminée. La guerre, peut-être, mais la guérilla non… et les deux peuvent causer autant de dégâts sur des marchés qui deviennent étrangement vulnérables à des flash krachs côté chinois.

Mots clé : - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire