Chine : l’assourdissant silence du G20

Rédigé le 4 septembre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Si vous n’avez besoin d’aucun élément d’analyse concernant les dossiers économiques les plus importants du moment, vous pouvez compter sur le «G20».

D’après des « sources bien informées », le communiqué final de la réunion d’Ankara ne fera aucune allusion à la Chine.

Fermez le ban, circulez, il n’y a rien à voir !

Bon, en même temps, les dirigeants chinois sont en pleine célébrations du 70ème anniversaire de la victoire sur le Japon, ce ne serait vraiment pas fair play de dire du mal des absents.

De toutes façons, les turbulences chinoise, c’est du passé, on ne va pas en disserter à perte lors de sommets internationaux : – Jens Weidman – le patron de la Bundesbank, la Banque Centrale allemande – estime que le phénomène ne devrait perdurer.

Il vaudrait mieux qu’il ait raison car les commandes à l’industrie allemandes en provenance de clients étranger ont plongé de -5,4% en juillet (un vague rapport avec le ralentissement chinois ?)

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire