Chine : quand même les nouvelles autorisées par le gouvernement sont mauvaises

Rédigé le 20 août 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Voici une dépêche provenant de l’agence French.China.ORG.CN (une agence de presse « autorisée » par le gouvenement)  et qui vaut bien toutes les études alarmantes « d’experts » occidentaux concernant les difficultés de la Chine.

« Les bénéfices des entreprises d’État et celles à actionnariat majoritairement étatique se sont effondrés en juillet, avec un rythme de chute considérablement accéléré, par rapport au premier semestre de l’année, selon les données publiées mercredi par le ministère chinois des Finances.

Leurs bénéfices ont baissé de 2,3% en glissement annuel durant la période de janvier-juillet pour atteindre 1 400 Mds¥ (221,2 Mds$ ), tandis que cette diminution n’était que de 0,1% au cours des six premiers mois.

Les bénéfices des compagnies étatiques directement administrées par le gouvernement central ont dégringolé de 4,5% du janvier au juillet pour atteindre environ 1 000 milliards de yuans( environ 550 Mds$). Quant à celles gérées par les gouvernements locaux, elles ont connu une croissance de 3,6%.

C’est dans les entreprises liées aux secteurs des métaux non-ferreux, de l’acier et du charbon que le déficit s’est révélé considérable ».

Que pourrions ajouter pour justifier le plongeon de -3,5% de Shanghai ce matin ? Et ce malgré l’injection de 100 Mds$ dans 2 banques stratégiques chinoises.

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire