La chimie, secteur à suivre

Rédigé le 18 avril 2013 par | Apprendre la Bourse, Autres indices Imprimer

Conférence "A la recherche du rendement perdu"

Parmi les 20 secteurs Stoxx européens, la chimie est un secteur à suivre plus particulièrement quand les indices ont testés des niveaux majeurs, ce qui a été le cas ces dernières semaines. Le secteur est en effet sensible à la conjoncture, se situant en amont de l’activité industrielle.

Il est souvent l’un des premiers à décrocher ou à se reprendre suivant les cycles, aussi bien dans l’économie que sur les marchés financiers. Il joue donc un rôle de précurseur, et c’est pourquoi nous allons y intéresser cette semaine avec l’analyse technique du secteur européen.

L’explosion aurait-elle déjà commencé ?
Entrons tout de suite dans le vif du sujet avec le graphique journalier de l’indice sectoriel de la chimie :

chimie0413
Cliquez sur l’image pour agrandir

Le secteur a signé un plus haut le 14 mars dernier un peu avant les marchés européens, à 707 points, et se situe depuis dans une correction qui pourrait bien se poursuivre, voire s’accélérer. Tant que nous sommes sous les 707 points, la configuration est négative et nous devrions au minimum revenir proches de la ligne de tendance en place depuis 2011.

INEDIT : Découvrez les résultats de notre enquête exclusive sur les coulisses du système bancaire !

– Ce que votre banquier ne vous dira jamais
– Les 3 « bombes à retardement » qui menacent votre compte bancaire en ce moment même…
– … et une stratégie en 4 étapes pour vous protéger

Tout est là…

 

Sur les indicateurs mathématiques, le RSI à 14 jours va également dans le sens d’une correction. Il se maintient sous une oblique baissière et sous la zone de neutralité des 50 malgré le récent rebond. Celui-ci pourrait donc être mis à profit pour vendre dans le sens de la correction en cours.

Quelles perspectives pour les semaines et les mois à venir ?
On visera dans les prochaines semaines un retour sur les 647 points, à proximité des anciens plus hauts de septembre 2012. Cette zone de support se situe également près de la ligne de tendance en place depuis 2011, quelques points au-dessous. Ce sera donc un niveau important à surveiller dans les semaines à venir.

S’il devait céder, nous aurions ensuite une accélération de la correction en direction du support horizontal des 607 points, ancien plus haut de mars 2012.

Le secteur de la chimie étant en amont de l’économie, il est l’un des premiers à corriger. Son évolution pourrait nous donner de précieuses indications sur les perspectives plus globales des indices européens, qui se montrent plus faibles que d’autres et pourraient continuer à l’être à court terme.

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire