Des chiffres US meilleurs que prévus mais pas assez bons pour justifier une hausse de taux

Rédigé le 4 novembre 2015 par | Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Les nouvelles économiques en provenance des États-Unis sont plutôt bonnes en ce mercredi avec une contraction de 15% du déficit commercial américain en septembre (à 40,8 Mds$ contre 48 Mds$ en août).

Selon les données du Département du Commerce US, les exportations ont augmenté de 1,6%, à 188 Mds$, tandis que les importations ont reculé de 1,8% à 228,7Mds… une combinaison idéale mais qui ne permet pas de déceler une véritable reprise de l’activité économique après un 3ème trimestre médiocre (PIB à seulement +1,5%).

Le baromètre mensuel d’ADP concernant les créations d’emplois dans le secteur privé ne sont pas plus éclairantes avec 182 000 nouveaux jobs contre les 180 000 jobs attendus.

C’est peut-être mieux que prévu (de 1,1%, que d’émotions !), mais cela reste très en-deçà du niveau requis pour absorber ne serait-ce que les nouveaux entrants (jeunes diplômés, immigrants).

Pour que le pays retrouve le chemin du plein emploi, il en faudrait au moins 250 000 création d’emplois mensuelles… mais Wall Street s’en moque, puisque rester loin de ce score et constater un chômage stagnant éloigne les risques de hausse de taux.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire