Les chiffres de l’emploi US passés à la loupe

Rédigé le 8 décembre 2017 par | A la une, Statistiques et données macro, Toutes les analyses Imprimer

Petit focus sur l’emploi US.

L’économie américaine a donc généré +228 000 créations d’emplois en novembre. En octobre, nous avions assisté à +244 000 (chiffre révisé de +266 000) au lieu des +200 000 attendus.

Mais ce qui nous intéresse, c’est la ventilation de ces nouveaux jobs. En effet, le secteur de la construction a recruté +23 000 salariés. C’est peu spectaculaire en regard des besoins de remise en état de millions de logements après le passage des cyclones de fin août à mi-septembre. L’industrie a créé 31 000 emplois (c’est bon signe).

Les emplois de « services » (loisir restauration puis santé) ont de nouveau absorbé des contingents supérieurs à +20 000.

Attention à la fiction statistique

La valeur moyenne de l’heure travaillée est de 26,55$. Voilà une augmentation de +0,2%, soit environ 3 600$/mois ou 3 000€/mois pour un plein temps. La progression des salaires moyens s’établit à +2,5% (contre +2,3% en novembre).

Le taux de chômage est demeuré extrêmement bas, à inchangé à 4,1%. Mais c’est le fruit de la « fiction statistique ».

Les embauches sont à la hausse. Voilà de quoi réjouir les 60 000 millions d’Américains et d’Américaines sans emploi mais qui souhaiteraient en occuper un. Nous rappelons que près de 95 millions d’Américains en capacité de travailler n’ont pas de jobs. Et ce chiffre est uniquement pour ceux qui sont sortis des listes officielles ou qui ont renoncé à chercher un boulot.

L’emploi US ralentit, les prévisions de croissance s’accélèrent.

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Les chiffres de l’emploi US passés à la loupe”

  1. Un Guadeloupéen m’a appris que le passage des ouragans n’avait quasiment eu aucune conséquence économique. Sur l’internet, je n’ai détecté aucun préavis concernant les lieux de vacances dans les Caraïbes, au moins pour cet hiver. Un ami de longue date basé à Houston (Exxon) n’a montré aucun signe d’inquiétude, non seulement pour lui-même (aucun dégât, mais quelques jours de chômage technique), mais aussi pour son environnement. Aucun média ne montre aucun reportage rétrospectif. Mais j’ai entendu une sorte de préfet ce matin, invité d’Edwige Chevrillon, s’inquiéter du financement public (!) de la supposée reconstruction de St-Barth (vous savez, l’île des milliardaires).
    Beaucoup de bruit pour rien, dirait Shakespeare.

Laissez un commentaire