Moins y a d’boulot, moins y a d’chômeurs : c’est ça, le miracle américain !

Rédigé le 8 février 2016 par | Toutes les analyses Imprimer

L’Amérique crée deux fois moins d’emplois en janvier 2016 qu’en décembre 2015 (151 000 contre 292 000… ou plutôt 262 000 après révision, mais novembre est crédité symétriquement de +30 000). Mais, ô prodige de la statistique, le nombre de chômeurs continue de reculer, avec un taux de 4,9% (contre 5% en décembre). Une situation qui fait grincer les dents – et rire jaune – ceux qui constatent par ailleurs que 18% à 20% de la population active est sans emploi, et le plus souvent sans indemnité.

La seule bonne nouvelle pour les Américains qui ont un job, c’est la robuste hausse de +2,5% des salaires sur 12 mois (dont +0,5% en janvier) : un chiffre qui apparaît pleinement cohérent avec la hausse sans précédent (au 21e siècle) de +4,3% du coût unitaire du travail au 4e trimestre 2015.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire