Les chiffres de l’emploi sont-ils inflationnistes pour la Fed ?

Rédigé le 3 février 2017 par | Statistiques et données macro, Taux & Devises Imprimer

La grande question que se posaient les investisseurs avant la publication du NFP (Non Farm Payrolls, les emplois non agricols) était la suivante : les chiffres de l’emploi seront-ils perçus comme inflationnistes par la Fed ?

Ceux de janvier confirment l’étonnant sursaut mesuré par l’enquête d’ADP sur l’emploi dans le secteur privé : l’économie US aurait créé +227 000 nouveaux jobs alors que les investisseurs tablaient sur +190.000/210.000… en espérant que ce ne serait pas d’avantage.

Le taux de chômage qui remonte légèrement à 4,8% contre 4,7% peut prêter à sourire quand on sait que le nombre de sans emplois est estimé à 96 millions de personnes par Donald Trump (soit 20% de chômage).

Donc oui, le NFP de janvier est inflationniste si la Fed s’accroche à la version officielle des 4,8% de chômage. Non si elle croise ce chiffre avec la hausse du PIB ramenée à +1,8% puis l’ISM des services en repli de -0,1% à 56,5% (publié il y a quelques instants).

C’est en tout cas cette perception qui transparaît des marchés obligataires avec une détente de -4 Pdb du rendement des T-Bonds US à 2,43% contre 2,475% jeudi.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire