CGG Veritas : le moment d’y revenir ?

Rédigé le 7 février 2014 par | Apprendre la Bourse, Big caps Imprimer

__________________Pour vous aider dans vos trades

C’est exceptionnel ! voici l’Intégralité des performances de ce service de trading sur produits dérivés depuis une semaine seulement :

Rejoignez les plus de 1000 traders qui profitent de ces conseils.

__________________

La valeur m’interpelle. En effet, 2013 n’a pas été rose pour le titre. Bien au contraire. Après plusieurs profit warnings, il est retombé sur ses niveaux de 2009. Du côté du consensus, les courtiers conseillent majoritairement tous de vendre ou de s’alléger avec une recommandation souvent à "sous-performance". Dernière illustration en date : fin janvier, avec Nomura qui réitérait sa vue baissière sur le secteur avec un objectif de cours abaissé sur CGG (FR0000120164) de 16 à 11 euros.

En synthèse disons que, de manière caricaturale, tout le monde est baissier. Enfin, quand je dis tout le monde, je parle des maisons de courtages et autres "spécialistes" boursiers. Vous vous souvenez, les mêmes qui, quand Alcatel valait moins de 1 euro vous disait que le titre pouvait plonger vers les 40 centimes et autres… On connaît la suite.

Pour en revenir à CGG (FR0000120164), disons que ce fort consensus me pose problème. Le consensus a en effet rarement raison, surtout quand il est extrême comme c’est le cas sur la valeur. Qui plus est, j’attire votre attention sur une chose. Certains dirigeants ou "initiés" passent à l’achat sur CGG depuis la fin de l’année. C’est par exemple le cas de Mr Semmens (un des membres du conseil d’administration depuis 1999) qui a acquis des titres juste avant Noël. Etrange, non ?

Faisons maintenant un point technique sur la valeur avec un graphique pris en base journalière.

CGG
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Voilà ce que l’on constate :

– Le titre vient de revenir en début de mois dans la zone basse de son canal descendant de moyen terme.

– Des divergences haussières ont été validées sur les indicateurs techniques journaliers (cf. la flèche verte sur le RSI).

En conséquence : toute nouvelle approche des 10 euros dans les prochaines séances devrait constituer une bonne opportunité pour acheter le titre. On visera ici une phase de rebond au moins technique sur le court terme avec des objectifs situés à 14 euros voire, en cas d’extension, jusqu’à la forte zone de résistance des 15,50 euros (niveau horizontal en overlap : point bas d’avril et d’octobre dernier + contact avec le haut du canal descendant évoqué précédemment).

Quand je mets cela en perspective avec le fait que le secteur parapétrolier est l’une de mes "big idea" pour 2014 (ce segment pourrait selon moi atteindre un creux de cycle en cours d’année), inutile de vous dire que je scrute de très près d’autres valeurs comme TECHNIP (FR0000131708), VALLOUREC (FR0000120354)…

D’ailleurs dans les prochains mois, en fonction de la tournure que prendront les choses sur les marchés, j’aurai probablement l’occasion d’y revenir un peu plus en détail dans le cadre d’un "rapport spécial" sur le secteur. Mais chaque chose en son temps. Nous vous tiendrons évidemment au courant le moment venu…

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire