CGC : en proie aux grosses mains, je suis positif sur le titre

Rédigé le 11 octobre 2013 par | Big caps Imprimer

CGG (FR0000120164) arrive sur une zone de support graphique particulièrement intéressante car le titre offre une opportunité de trading.

En Unité de Temps Hebdomadaire, le support est constitué par : 

–          Un support oblique de long terme (segment) vert

–          Le support horizontal (rectangle vert)

Les deux supports se rejoignant, ils se renforcent mutuellement. En tout cas théoriquement.

 

Zoomons sur l’Unité de Temps Jour pour voir s’il est possible de prendre position – et surtout comment.

 

Nous avons donc, graphiquement :

–          Zone de support potentielle confirmée autour des 15,30€ (rectangle vert) avec les prix qui rebondissent dessus pour la troisième fois ;

–          Attention : quelqu’un – ou plus probablement quelque chose (des algo ?) – a fait plonger le titre à la verticale depuis mi-septembre.  C’est un mouvement « synthétique » au vu de la façon dont les bougies se sont formées (je reviendrais un jour sur ce que j’entends par « mouvement « synthétique ») ;

–          Hier, le titre a brutalement « gapé » (pardon, ouvert en gap) à la hausse à l’ouverture des marchés dans de forts volumes (pastille jaune).

 

Un carnet d’ordre qui en dit long (ou plutôt long sur les short)…

Sans rentrer dans les détails, j’ai suivi la valeur tout au long de la journée et effectivement, « quelque chose » est en train de travailler le titre. Je m’explique (rapidement) : après avoir ouvert à la hausse, le mouvement s’est vu contré tout au long de la journée par une ligne vendeuse apparue dans le carnet d’ordre. Toujours une même ligne : entre 6000 et 9000 actions à la vente (ce qui est  conséquent au regard des lignes habituelles qui apparaissent dans le carnet d’ordre pour ce titre).

Cette ligne est TOUJOURS restée en niveau 2 du carnet d’ordre (du côté vendeur) de façon à repousser graduellement le titre jusqu’à le faire revenir à simplement 2% de hausse, attaquant systématiquement (et brutalement) chaque tentative haussière un tant soit peut conséquente.

Et en fin de journée (vers 17h25), juste avant le closing, cette ligne est repassée au niveau 2 du côté acheteur ! Amusant, non, ce que l’on peut voir en regardant un peu ce qui se passe dans les carnets d’ordres !

Donc, visiblement, certains « intérêts » sont en jeu sur CGG et ces « intérêts » savent exactement où ils veulent aller et comment le faire pour y aller.

A partir de là, je vous donne mon avis brut de fonderie : je suis positif sur le titre. Avec premier objectif la zone intermédiaire (rectangle bleu) des 17.5 €.

Par contre, être positif ne veut pas dire grand chose tant que l’on n’a pas soi même défini une stratégie dont les deux seuls éléments contrôlables par le trader sont 1).le point d’entrée et 2).le niveau de stop (le risque). A ce sujet, je me permets de vous recommander (chaudement) l’excellent article publié hier par Jêrome Reviller dans les colonnes du BDT. 

 

Alors deux solutions :

1 – soit vous êtes déjà en position sur le titre ;  auquel cas, tant que le support de la zone 15.5 € n’est pas enfoncé, vous devriez, à mon humble avis, impérativement conserver CGG. 

2 – Soit vous n’êtes pas en position. La règle N°1 absolue (en tout cas en ce qui me concerne) c’est la gestion du risque. Et pour gérer le risque, il faut un point d’entrée qui permette de placer un stop convenable. Entendez par convenable le fait qu’il permette de se positionner avec un ratio risque / rendement le plus avantageux possible. Dans ce cas, la façon dont je vois les choses est la suivante : n’intervenez pas sauf si le titre revient dans la zone des 15.5 €.

 

Plan de trade à suivre :

Pourquoi je vous dis d’attendre un repli sur les 15,50 € ? Parce que c’est uniquement dans ce cas, et si le support fonctionne, que tout sera en place pour avoir un bon plan de trade :

–          Un stop serré pourra être placé (segment violet) : le risque sera d’environ 2% ;

–          L’objectif N°1 se trouvera vers 16.7 € (segment rouge pointillé), soit un gain potentiel de 7% ;

–          En cas de réalisation de l’objectif, vous pourrez remonter le stop sur le point d’entrée pour éliminer tout risque sur le trade ;

–          Vous pourrez ensuite jouer tranquillement l’objectif N°2, qui est un retracement de 50% de la vague de baisse précédente (soit un pull back vers 17.5 €) : un potentiel d’environ +15%  en fonction des niveaux actuels.

Autrement dit, s’il n’y a pas de pull back, il n’y a rien de plus dangereux que d’essayer de monter dans un train qui est déjà en marche. Cela vous obligerait à placer un stop proportionnellement bien  trop éloigné. Or si le train repart en marche arrière, mieux vaut  éviter de se retrouver sur les rails.

C’est en tout cas l’une des pierres angulaires de ma méthodologie. Et si cela marche ne serait- ce qu’une fois sur deux, votre compte de trading vous en remerciera pleinement, avec une progression constante et sans draw down important. Le marché regorge d’opportunités. Il y a beaucoup de trains. Beaucoup de gares. Sélectionnons nos destinations avec le plus grand soin et ne partons en voyage qu’en première classe !

CQDF.

Mots clé : - - - - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “CGC : en proie aux grosses mains, je suis positif sur le titre”

  1. CGG – point d’appui.http://t.co/ggQjaIkcqR

Laissez un commentaire