Deux ratios indispensables pour juger de la qualité réelle d’une stratégie d’investissement

Rédigé le 3 février 2011 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Responsable d’un service de trading sur CFD

Comment évaluer la performance d’un portefeuille ? Que ce soit le vôtre, celui de votre gestionnaire de fonds ou encore de votre lettre boursière préférée ?

Quels ratios clés faut-il absolument surveiller ?

Comment faire son choix dans la jungle des indicateurs à votre disposition ?

Voici quelques réponses qui vous aideront à juger correctement les performances d’un portefeuille.

Et comme vous allez le constater, les ratios les plus simples sont bien souvent les plus pertinents !

Allons-y.

Ratio Winner/Looser (W/L)… pour mesurer votre taux de réussite
Ce premier outil mesure le nombre de trades gagnants par rapport au nombre total de positions prises.

Attention : ce ratio W/L n’est pas une finalité en soit. En effet, il n’est pas rare que certains traders affichent un ratio de seulement 30 à 40%. Cela veut dire qu’ils n’ont raison que trois ou quatre fois sur dix.

Vous allez alors me dire mais où se fait la différence et surtout comment parviennent-ils à gagner de l’argent ?

La réponse se trouve dans la notion de Risk/Reward : ils gagnent beaucoup plus qu’ils ne perdent.

Autrement dit, ils n’ont pas souvent raison, mais quand ils gagnent, ils gagnent gros. Ce qui couvre bien plus que les pertes.

En résumé : le ratio Winner/Looser doit toujours être apprécié à l’aune du ratio Risque/Rendement (Risk/Reward).

Ratio Risk/Reward (R/R)… pour mesurer votre profitabilité
Ce second critère de mesure de la performance est absolument incontournable.

Le ratio risque/rendement permet de comparer la « taille moyenne » de pertes subies par rapport à la « taille moyenne » de gains réalisés. Je m’explique, vous allez voir, c’est très simple.

Prenons un exemple concret. Voici un cas pratique, pour que vous compreniez bien le fonctionnement de ces ratios.

Ci-dessous, vous avez les performances de mon service sur le mois dernier (janvier 2011).

Regardez :

Tableau: performances AGORA CFD S1 2001Cliquez ici pour agrandir

Comme vous le constatez, sur le seul mois de janvier, ma stratégie s’avère plus que payante pour mes abonnés. Au total, les gains et pertes cumulés font ressortir une performance cumulée de plus de 180%.

Faisons « parler » les autres chiffres.

Ratio W/L : un taux de réussite de 75%
Sur le mois de janvier, 9 positions sur 12 clôturées ont été gagnantes, soit un ratio Win/loss de 75% (9/12).

Dit autrement : 75% des trades réalisés ont été gagnants.

C’est un bon taux de réussite. Mais ce taux ne suffit pas à juger de la performance d’un portefeuille.

Poursuivons donc…

Un ratio R/R : une profitabilité de 2,1
Le ratio Risk/Reward (Risque/Rendement) fait ressortir les choses suivantes :

1 – le cumul de nos gains s’élève à 217%. Sachant que nous avons réalisé 9 trades gagnants, cela nous donne un gain moyen de 24,1% par trade gagnant ;

2 – à l’inverse, le cumul de nos pertes est de 35%. Sachant que nous avons réalisé 3 trades perdants, nous enregistrons donc une perte moyenne de 11,6% par trade perdant ;

3- le rapport entre le gain moyen (24,1%) et la perte moyenne (11,6%) nous donne donc notre ratio Risk/Reward, à savoir 2,1.

Dit autrement, chaque gain engrangé est deux fois plus gros que chaque perte subieet comme 75% de nos trades sont gagnants…

Ce qu’il faut retenir
pour gagner de l’argent dans la durée, il est important d’optimiser ces deux ratios. Les deux sont indissociables !

Articles du même auteur
Tiffany-LVMH-PPR : l’onde de choc se propage
Carrefour/Casino : l’onde de choc se propage… encore !

Tout est donc question d’équilibre, de dosage et de stratégie.

Au final, en ce qui me concerne, après un second semestre 2010 qui s’achevait sur une performance cumulée de plus de 300% (avec un ratio W/L de 55% pour un R/R moyen de 1,90), autant dire que l’application de ma nouvelle stratégie de propagation de l’onde de choc semble bien monter en puissance et que l’année 2011 débute sous les meilleurs auspices…

Cela devrait donc continuer à nous rapporter plusieurs centaines d’euros assez rapidement !

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

3 commentaires pour “Deux ratios indispensables pour juger de la qualité réelle d’une stratégie d’investissement”

  1. Bonjour

    Au sujet de l’onde de choc et suivant vos performances de 30% je vous ai envoyé un mail au quel j’attend une réponse rapide
    j’ai reproduit sur une feuille excel votre tableau et il se trouve que mes resultats sont largement au dessus des votre ( si je demarre avec 10k de retrouve une PV de 280% ce qui ai énorme) par contre sur votre derniere présentation du mois de janvier je retrouve exactement le même profit !

    pouvez vous me renseigner sur ses opérations (car j’attend cela pour m’abonner)

    Merci

    Michel Elies

  2. Bonjour Michel,

    Avant toute chose, et pour bien comprendre les chiffres que vous mentionnez, je vous invite à lire attentivement le guide de mon service. En deux mots, disons qu’avec un capital de 10 000 € vous pouvez en théorie être exposé jusqu’à 200 k€ sur le marché. Mais ce n’est pas mon approche : nous prenons souvent plusieurs positions pour des nominaux d’environ 30 000 € en moyenne (ce qui est déjà mon sens largement suffisant). Jettez notamment uin œil sur la partie effet de levier d’une position vs effet de levier d’un portefeuille. En ce qui me concerne, je recommande souvent de ne pas dépasser un levier 3 ou 4 pour le portefeuille (avec des positions qui, elles, sont en levier 10 ou 20). Vous êtes évidemment libres d’ajuster votre prise de risque selon votre capital notamment.
    A titre d’exemple, la performance du mois dernier, en répliquant ma gestion du risque, nous a permis d’engranger 900 € en trois semaines pour un capital de 10 k€.

    Sinon, je vous joins également un exemple de document de synthèse que je réalise chaque vendredi à destination de mes abonnés ainsi qu’un récapitulatif des performances du deuxième semestre 2010.

    N’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez d’autres questions.

    A bientôt,

    Mathieu Lebrun
    Rédacteur en chef
    Agora CFD

  3. […] du même auteur ◊ Deux ratios indispensables pour juger de la qualité réelle d’une stratégie d’investissement ◊ Les dividendes sur les […]

Laissez un commentaire