Ordre stop + risk/reward = CFD maîtrisés

Rédigé le 30 mars 2010 par | Apprendre la Bourse Imprimer

La semaine dernière, je vous parlais de l’importance du money management dans les prises de position sur CFD, afin d’éviter de se trouver en situation d’appel de marge.

Toujours dans cette optique, et en continuité avec l’article de la semaine dernière, je vais aborder dans ce billet deux aspects importants du trading sur produit dérivé : le stop de protection et la notion de risk/reward. En application aux CFD, vous verrez enfin qu’il est en général très simple de gérer et maîtriser votre compte CFD directement par Internet.

Le stop de protection : plus qu’un ordre, un commandement

Vous investissez sur des produits à effet de levier. Comme tout placement boursier, il existe évidemment un risque mais vous pouvez le maîtriser. C’est là qu’intervient le stop de protection.

Le stop de protection doit toujours avoir une place prépondérante dans toutes vos interventions. A défaut de pouvoir connaître avec certitude les mouvements de marché, le stop de protection vous permet au moins de fixer à l’avance le montant maximal de vos pertes lors d’une prise de position. Et c’est déjà beaucoup (j’exclus ici le risque de slippage, qui correspond au décalage possible entre le niveau théorique, initial, du stop de protection et le cours d’exécution réel, pratique).

Autre élément, au moins aussi important : il faut mesurer avant toute chose la part de votre capital que vous êtes prêt à risquer. N’oubliez jamais que l’important sur les marchés financiers est de savoir ce que l’on est prêt à perdre, car pour ce qui est des gains, nous avons tout le temps. Une fois ce postulat établi, on peut alors s’intéresser à notre objectif.

L’importance du risk/reward

A chaque fois que vous intervenez sur le marché, il faut toujours avoir en tête une notion clé : le risk/reward (ou ratio risque/rendement en français). Plus explicitement, ce ratio mesure le risque de perte que vous êtes prêts à prendre par rapport au potentiel de gain que vous envisagez. Pour gagner de l’argent dans la durée, il est important de ne jamais mettre de côté cet agrégat. Un ratio optimisé doit être compris entre 2 et 3.

Par exemple, si vous vous positionnez à la hausse sur Lafarge au cours de 50 euros avec un stop de protection à 48 euros et un objectif à 55 euros, votre risque est de 4% (2 euros/50 euros) tandis que votre espérance de gain est de 10% (5 euros/50 euros). En conséquence, le risk/reward de la position est de 2,5 (10/4). Ce ratio est ici satisfaisant puisque vous espérez gagner 2,5 fois plus que ce que vous êtes prêt à risquer.

Une donnée que vous ignorez sans doute : les meilleurs traders ont plus souvent tort que raison. Eh oui ! En moyenne, leurs statistiques de gain, mesurées par le ratio win/loss (nombre de trades gagnants/ nombre de trades perdants), varient entre 40 et 45%. Oui, vous avez bien lu. Dit autrement, ils ont en moyenne raison seulement 4 fois sur 10 (voire moins certaines fois). Et cela leur suffit tout de même pour gagner de l’argent sur la durée… et faire fortune. La clé ? Un bon risk/reward. En effet, grâce à cette maîtrise du risque, ils gagnent en moyenne 2 à 3 fois plus qu’ils ne perdent.

Gestion par Internet ou sur une plate-forme locale : faites votre choix…

En règle générale, chez la plupart des brokers CFD (Saxo Banque, IG Markets notamment) vous avez la possibilité de gérer votre compte CFD de deux manières.

Soit vous installez la plate-forme en local (donc directement sur le disque dur de votre ordinateur), soit vous accédez directement à votre compte depuis la plate-forme Internet de votre broker.

Cette dernière solution offre une flexibilité d’accès qui peut faire défaut à la version téléchargeable. En résumé, vous n’avez pas forcement besoin d’être chez vous 24h/24. A partir du moment où vous avez une connexion Internet, il devient aussi facile d’intervenir sur les CFD que d’acheter une action sur un simple compte-titres classique.

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire