Ce que le marché retient des créations d’emplois aux Etats-Unis ? L’inflation des salaires !

Rédigé le 2 novembre 2018 par | Fed, Statistiques et données macro, Taux & Devises Imprimer

Selon les chiffres officiels du département du Travail (le rapport NFP, pour « Nonfarm payroll ») pour octobre, les créations d’emplois non agricoles ont rebondi, bien plus fortement que prévu, à 250 000 au mois d’octobre, au lieu de 190 000/200 000 d’anticipés.

Ce doublement des embauches par rapport au mois de septembre (+118 000, révisé de 134 000) est lié au redressement des secteurs de la santé et du tourisme qui avaient été très affectés en septembre par l’ouragan Florence.

Progression des salaires

Autre surprise :  le taux de chômage est resté à son plancher de 3,7% (il avait atteint en septembre ce plus bas de 49 ans) en dépit d’une hausse du taux de la population active aux Etats-Unis.

Mais la variable qui semble retenir l’attention des économistes, c’est celle des salaires : avec une hausse séquentielle de 0,2%, ils auraient enregistré leur plus forte progression en rythme annuel (à 3,1%) depuis avril 2009.

Voilà un aspect du rapport NFP propre à conforter l’anticipation d’une poursuite du cycle de resserrement monétaire par la Réserve fédérale bien au-delà du mois de décembre (nouvelle hausse à 2,25/2,50% jugée probable à 100%) et jusqu’en juin prochain, au minimum.

Le rendement des T-Bonds traduit immédiatement cette anticipation : le rendement du 10 ans grimpe de 3,5 points de base à 3,1800%, et celui du 2 ans de 3,6 points à 2,892%.

Le rapport NFP est accueilli favorablement et pousse le rendement des obligations souveraines américaines à la hausse... tout comme le dollar

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Oubliez (presque) l’inflation, on a un autre souci : l’euro chute sous les 1,1350/$ !

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - -

Un commentaire pour “Ce que le marché retient des créations d’emplois aux Etats-Unis ? L’inflation des salaires !”

  1. […] la veille des élections de mi-mandat et à la lumièredes dernières statistiques mensuelles sur l’emploi américain, de nombreux journalistes et autres « faiseurs d’opinion » commencent à se demander si le« […]

Laissez un commentaire