Ce dimanche 28 octobre fut une journée faste pour Donald Trump

Rédigé le 29 octobre 2018 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Statistiques et données macro Imprimer

Le président brésilien Jair Bolsonaro acclamé par la fouleCe dimanche 28 octobre fut une journée faste pour Donald Trump : le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro qu’il a soutenu avec ferveur (de même que la plupart des firmes américaines implantées au Brésil) a été élu presque triomphalement avec 55,5% des voix, tandis qu’en Allemagne, Angela Merkel (qu’il déteste) a vu sa formation (la CDU) connaître une nouvelle – lourde – défaite ce week-end dans le land de Hesse.

Elle n’a recueilli que 27,2% des suffrages dans cette région autrefois place forte des chrétiens-démocrates (ils subissent une chute historique de 30% en 5 ans). Et la formation alliée, le SPD, s’effondre à 19,6 % et finit ex-aequo avec les Verts.

La Bourse de São Paulo exulte

Angela Merkel annonce qu’elle renonce à briguer la présidence de son parti, cela retentit comme la fin de sa carrière politique.

Ce qui semble réjouir la Bourse de Francfort (+1,8%), mais c’est un feu d’artifice haussier est attendu à la bourse de São Paulo avec un gain de 11% anticipé en préouverture, ce qui constituera la hausse de la décennie (Bolsonaro a promis de réduire le déficit de 20% en privatisant à tour de bras).

Fait sans précédent, non seulement les milieux d’affaires exultent mais certaines unités de l’armée, rompant avec leur obligation de neutralité, ont défilé dans une banlieue de Rio pour fêter la victoire de l’ex-capitaine… qui se souvient avec nostalgie du « temps de la junte ».

Ce que la désintégration de Valeo trahit de la versatilité des marchés (et si c’était un précurseur du monde de demain ?)

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - - -

Laissez un commentaire