Carton rouge. Annus horribilis pour Neopost

Rédigé le 1 mars 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Carton rouge. Annus horribilis pour Neopost (FR0000120560)

NEOPOST

Ma bête noire, Neopost, n’en finit pas de chuter. Le titre a encore perdu 50% sur les 9 derniers mois, enchainant les avertissements. Neopost est certes en plein virage technologique avec la chute de son core business autour des équipements de salles de courrier, mais le groupe a surtout mal maîtrisé sa communication.

Pourquoi publier des prévisions pour les revoir sans cesse à la baisse ?

Pour ne rien arranger, Neopost a largement tranché dans son dividende, le passant de 3,90 € à 1,70 €. Une sacrée déception pour les investisseurs.

Néanmoins, pour une fois, nous pouvons terminer sur une note positive : le titre offre un rendement de 7,6% aux cours actuels et la rentabilité opérationnelle reste correcte avec 19,5% attendus sur l’ensemble de l’exercice 2015.

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire