Carrefour touché par les difficultés de la grande distribution

Rédigé le 31 août 2017 par | Statistiques et données macro Imprimer

Ce matin, pour la Chine, l’indice des directeurs d’achat du secteur manufacturier en août est ressorti supérieur aux attentes (à 51,7 après 51,4 en juillet alors que le consensus Reuters ne tablait que sur 51,3). Une bonne nouvelle pour la croissance mondiale donc, car si les industries tournent toujours en Chine, c’est que le reste du monde achète. Conséquence : la hausse des matières premières industrielles se poursuit, comme le cuivre qui progresse de plus de 1%.

Pour la zone euro, nous avons pris connaissance de la première estimation « flash » de l’inflation en août : elle ressort légèrement supérieure aux attentes à +1,5%, contre +1,4% attendu (après 1,3% en juillet).

Cet après-midi aux Etats-Unis, nous aurons les chiffres de la consommation sur juillet (dépenses et revenus des ménages), les inscriptions hebdomadaires au chômage ainsi que le PMI de Chicago (pour le mois d’août) seront à suivre.

Côté entreprises

Du côté des changements de recommandations de brokers

Malgré la dégringolade de Carrefour, le CAC poursuit sa reprise technique à l’intérieur d’un petit canal ascendant intraday (pointillés noirs). Il avait testé mardi la borne basse du canal descendant journalier (en bleu) et a pu s’appuyer dessus pour rebondir. Cela dit, rien n’est gagné.

CAC40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Si on peut envisager une extension vers les 5 105 points (voire les plus-hauts de la semaine dernière), le petit canal intraday peut n’être qu’un drapeau de continuation, ce qui aurait des implications baissières. En termes de supports, une rupture des 5 055 points serait ainsi de mauvais augure (avec alors un risque de rechute vers les récents points bas).

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire