Carrefour : demain le plan Bompard ! | La Bourse au Quotidien


Carrefour : demain le plan Bompard !

Rédigé le 22 janvier 2018 par | A la une, Actions Imprimer

CARREFOUR logo bourse au quotidienEnfin on y est ! On pourra dire qu’il s’est fait attendre… Demain, mardi 23 janvier, le nouveau président de Carrefour (FR0000120172), Alexandre Bompard, présentera son plan stratégique. Et, on le sait, l’exercice est périlleux, le marché (et les syndicats !) est en embuscade prêts à dégainer les bons ou les mauvais points…

Pour Carrefour, et il le reconnaît de lui-même, 2017 a été une année « globalement difficile ». Crise de confiance, déboires commerciaux, concurrence exacerbée, résultats moribonds et titre en berne (-21% sur 1 an) … on peut difficilement faire pire. 

Carrefour, une restructuration nécessaire

Arrivé à la tête du groupe cet été, Alexandre Bompard a travaillé dans le secret le plus absolu avec son équipe. De fait, la tension est à son comble et les interrogations nombreuses. L’ex-patron de la Fnac va-t-il sortir de l’Asie (6% du chiffre d’affaires) ? Quelle sera sa stratégie en matière de digital alors que Carrefour est très en retard dans ce domaine ? Enfin, dans quelle proportion l’emploi est-il menacé ? 

L’emploi inquiète car, c’est une évidence, qui dit restructuration dit aussi réductions de coûts… Donc, fermetures de magasins et suppressions de postes sont malheureusement à prévoir. Et ce d’autant plus que, cette méthode, a déjà été éprouvée quand il était à la Fnac… 

Les opérateurs pricent le plan Bompard

Pour l’heure, les ventes du T4 ont rassuré les investisseurs. Le titre s’est dernièrement plutôt bien comporté, au nez et à la barbe d’un « profit warning » pourtant clairement affiché… Bref, les opérateurs pricent d’ores et déjà le plan Bompard.

Si ce dernier est jugé crédible, le titre pourrait être propulsé à la hausse, d’environ 10%. Mais, attention tout de même, avec un PER de 16, il se paye environ 15% de la moyenne de son secteur. [Pour des infos inédites sur les small et mid caps, c’est par ici!]

Mots clé : - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias, conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management, responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance, consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “Carrefour : demain le plan Bompard !”

  1. Pourquoi le plan stratégique de Carrefour tarde …

    Eric Vagnier (RTL) résume bien (vidéo YouTube) la philosophie managériale d’Alexandre Bompard (CARREFOUR): Diversifier (tac, tac, tac), Alléger et Unifier. Alexandre T. Ministre dans le film « Quai d’Orsay », n’aurait pas dit mieux !
    Est-ce les axes d’une stratégie cohérente ou les propos d’un hyperactif ambitieux et manipulateur ?
    Car Diversifier n’est pas Disperser, Alléger n’est pas Jeter et Unifier n’est pas Copiner !
    Alexandre, l’hyperactif, se disperse. Ce n’est pas toujours intentionnel mais certains médicaments comme la Ritaline ou l’Adderall peuvent provoquer cet effet. Nous avons pu constater plusieurs fois des annonces puis des reports.
    Alexandre, le séducteur, jette… Ceux qu’il n’aime pas, ceux qui le contestent ou plus simplement ceux qui ne lui sont plus utiles. Nous avons vu des gens d’expérience écartés sans ménagement et sans respect pour ce qu’ils avaient apporté par le passé.
    Alexandre copine. Il facilite ses réseaux, ses amis et surtout ses intérêts. Il a besoin de contrôler et il le fait avec des proches sur qui il a pris un ascendant. Mais observons bien : en dépit de certaines apparences, il est fragile. Cela touche aux troubles du comportement. Et au déséquilibre.
    Il ne s’agit donc pas d’analyser ses connaissances et ses acquis dans le domaine du redressement d’une organisation et de faire des projections mais bien de mesurer l’impact de ce déséquilibre dans la construction d’un plan stratégique. Même si le sujet est habile dans la communication, nous pouvons réellement « nous inquiéter pour la suite » comme dirait M. Houzé. C’est pas en augmentant les doses d’un médicament qu’on arrivera à un résultat.
    Et quand la réalité rattrapera Alexandre et lui rappellera certains traits comme dans un miroir, il partira vers d’autres projets. Plein d’illusions. Alexandre le bienheureux !
    Pour Eric B. – Patrice Z. – Jérôme B. – Pierre Jean S.

Laissez un commentaire