Carnage dans le commerce « en dur », et ça ne relève pas que de l’effet « Amazon »

Rédigé le 4 décembre 2017 par | A la une, Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Amazon COURS Bourse US0231351067Je rebondis sur une étude bien documentée qui circule sur Internet. Elle illustre abondamment de nombreux articles sur le sujet publié par les rédacteurs des éditions Agora.

Au dernier recensement, ce ne sont pas moins de 6 700 fermetures de surfaces commerciales qui ont été enregistrées cette année en 11 mois (contre 2 056 l’année dernière).

L’ancien record (6 163) datait de 2008 en pleine crise financière. Un carnage est attendu début 2018, après les liquidations de stocks attendues à Noël et en fin d’année.

Tout est de la faute d’Amazon ?

C’est un effondrement sans précédent du commerce de détail. Et comme à chaque fois que le sujet revient sur le tapis, les « experts » évoquent l’effet « Amazon » (US0231351067).

Mais c’est un peu court. En effet, beaucoup de distributeurs se sont mis au commerce on line. Cela ne fait que déplacer les sommes dépensées par les ménages. Mais cela n’augmente pas le volume écoulé (coup de booster court terme… mais cela retarde les achats suivants) où marginalement du fait des « super-promos » qui au final écrasent les marges.

A moins que ça soit un problème de pouvoir d’achat…

Le problème de fond, c’est que les classes moyennes américaines (voir moyennes sup’) perdent du pouvoir d’achat. Inexorablement. En revanche, les boutiques ou « corners » Hermès, Gucci, Louis Vuitton… ne désemplissent pas (malgré l’existence de très belles boutiques on line).

Symétriquement, les centres commerciaux subissent une telle hémorragie de loyers que leur équilibre financier se retrouve gravement menacé. Que vaudront les dettes high yield des société foncières cotées d’ici quelques mois, lorsque les taux remonteront ?

[NDLR : Envie d’investir sur Amazon à son prix de 1997 ? Découvrez sans tarder la proposition de Philippe Béchade]

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire