E.T.E sur CAP GEMINI : la baisse n’est pas terminée !

Rédigé le 12 octobre 2015 par | Big caps, Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Bulletin d’alerte pour Cap Gemini (FR0000125338) car bien qu’étant une valeur au profil très dynamique et aux fondamentaux solides, le titre pourrait consolider d’une quinzaine de pourcent rapidement.

Pour les fondamentaux, je vous renvoie à l’article d’Eric Lewin qui date du printemps dernier : il explique parfaitement l’impact et les conséquences (positives) du rachat de la Société Américaine Igate (IGTE : Nasdaq) qui devrait permettre à Cap Gemini de réaliser 30% de son chiffre d’affaires aux États-Unis.

Maintenant, d’un point de vue graphique, la valeur vient de buter sur une zone de résistance majeure… et c’est un peu ennuyeux pour ceux qui voudraient rester bull sur le titre. Regardez :

le cours de Cap Gemini FR0000125338 au 12 octobre 2015

La zone des 85€ / 87 va être très difficile à déborder.

Il y a d’ailleurs eu un premier rejet en juillet dernier (pastille rouge). C’était au moment où les prix sont venus toucher la résistance oblique (rouge) du canal haussier ET la résistance horizontale de long terme (rosée) calculée par report d’amplitude (flèches bleues)…

Donc, l’été dernier, le titre a déjà tenté de franchir cette zone de résistance, en vain. Depuis, ils sont en baisse d’une quinzaine de pourcents déjà… et je pense que la baisse n’est pas finie.

La baisse sur CAP GEM risque de s’amplifier

Première chose, vous remarquerez qu’une nouvelle divergence baissière du SMI est apparue au moment où les prix tentaient de passer cette zone des 85 €. Je vous en ai indiqué quelques exemples de divergences du SMI sur une vue long terme, aussi bien à la hausse qu’à la baisse (ce sont les doubles segments sur SMI et petites flèches sur les prix). Vous remarquerez que ces signaux sont pertinents : ils dont donné des mouvements de prix bien supérieurs à un simple 15% depuis leur point de retournement.

Donc, sur cette base, je pense que le mouvement de baisse de CAP a de fortes chances de continuer…

Mais – et c’est de loin l’argument technique principal qui me pousse à dire que CapGem va accélérer à la baisse –, c’est la mise en place d’une figure de retournement baissier en vue journalière.

Une belle Tête Epaule en daily !

le cours de Cap Gemini FR0000125338 en vue journalière au 12 octobre 2015

En décomposant la dynamique des prix à l’aide de l’Unité de temps journalière, on s’aperçoit de la formation presque achevée d’une Épaule / Tête / Épaule (en orange) avec pour amplitude et donc objectif théorique, une baisse du cours de l’action de l’ordre de 15% (à partir des prix actuels).

Le signal dont il faudra attendre la validation sera donc ici un signal graphique : la cassure de la ligne d’eau (segment horizontal bleu) de cette E/T/E. Le niveau de cette ligne d’eau (ou ligne de cou) est à 76 / 76,5 €.

Si ce niveau est enfoncé, il sera d’autant plus significatif qu’il impliquera alors la cassure du support de la médiane du canal haussier, le segment vert oblique, qui passe pile à ce niveau.

Mon objectif de baisse ne sera pas de 15% comme le veut la théorie sur le E/T/E (report d’amplitude) mais, un peu plus modestement, un retour sur le support du canal, vers les 66 / +66,5€. Autour de 13% de baisse donc.

Allez, ce trade est simple à surveiller !

Bons trades,

PS : le CAC40 est en train de buter sur les 4700 points… A présent, « ça risque de swinguer », comme je l’écrivais en fin de semaine dernière. Je vous conseille de lire mon analyse pour savoir quoi attendre sur l’indice parisien.

Gilles,

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire