VIX sous pression, flash crash à l’horizon

Rédigé le 11 janvier 2011 par | Analyses indices, Autres indices, US, VIX Imprimer

Fondateur de l’Institut de la Bourse

Après le récent rally de Noël, les marchés boursiers viennent de lancer, au monde entier, un premier signal d’alarme.

En effet, les marchés actions ne cessent de monter depuis le 1er septembre 2010, le S&P 500 (SPX) s’approche du seuil des 1 300 points (graphique ci-dessous), inscrivant encore une fois son plus haut depuis un an.

Rappelons-nous de mars 2009…
En mars 2009 les indices étaient à leur plus bas, le S&P 500 était à 670 points. Cela représente aujourd’hui une hausse de presque 100% pour l’indice large de la Bourse américaine !

Graphique: S&P 500 IndexCliquez sur l’image pour l’agrandir.

Avec une telle montée des marchés boursiers, quoi de plus naturel que d’être confiant ? Bien au contraire, mieux vaut être méfiant.

Comme le dit Warren Buffett : « soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avide quand les autres sont craintifs. » Il est donc peut-être temps de penser à protéger ses positions…

En direct de la Bourse de Chicago
Au CBOE, tous les traders sont en train d’acheter activement et massivement des calls sur l’indice de volatilité VIX qui serait susceptible de grimper à tout moment. En particulier si l’on voit le VIX monter à 25 en février — son niveau actuel est sous 17.

Ces attentes sont en profond désaccord avec les rapports optimistes des grandes banques expliquant pourquoi la Bourse devrait grimper en flèche en 2011. La baisse du marché ainsi prévue ne sera probablement pas une correction typique, elle sera forte et rapide.

Comme le dit souvent mon ami Jon Najarian : « mon point de vue est reflété par la structure des échanges sur le VIX. » En clair, les traders institutionnels achètent des calls VIX janvier et février 27,50 et 35. Ceci est une indication claire d’une flambée prochaine de la volatilité.

Graphique: VIX IndexCliquez sur l’image pour l’agrandir.

La dernière fois que j’avais prévenu d’un tel évènement, c’était le 9 avril 2010, et moins d’un mois après survenait le flash crash.

Le VIX avait alors fait un bon de 250% en quelques semaines comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessus. Il est donc peut-être temps de penser à protéger ses positions…

Mots clé : -

Romain De La Cretaz
Romain De La Cretaz

Un commentaire pour “VIX sous pression, flash crash à l’horizon”

  1. Bonjour M. DELACRETAZ,

    J’espère que votre prévision se réalisera pour que mes quelques VXX et VXZ soient remises à flot mais sans excès toutefois …..

Laissez un commentaire