Qu’est-ce qui influence la prime d’une option? (Cours Options #5)

Rédigé le 23 mars 2015 par | Apprendre la Bourse, Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Voici le dernier article de « théorie » (vous pouvez lire mes 4 précédents cours ici) sur les options, avant de passer aux stratégies qui vont profiter à votre portefeuille.

Vous allez avoir quelques surprise dans ce qui suit ! Le comportement des options n’est pas toujours intuitif… mais il n’en est pas moins intéressant.

Et comme d’habitude, je vous explique tout ça avec des graphes plutôt qu’avec de longs discours émaillés de lettres grecques (delta, gamma, thêta, etc) ou autres formules mathématiques (Black and Scholes) qui accompagnent souvent la littérature des options.

Je le dis souvent lorsque je parle des options autour de moi : nul besoin d’être fort en maths pour profiter des options. La prochaine fois, je vous montrerai une stratégie qui permet carrément d’acheter moins chères ses actions.

Mais aujourd’hui, suivez-moi, je vous emmène dans les coulisses de la prime d’une option…

Les facteurs qui influencent une option

En théorie, la prime d’une option est influencée par tous ces paramètres :

Je vais vous détailler les 3 premiers, qui sont les plus importants.

Ce qui influence le prix d’exercice de l’option

La position du prix d’exercice (strike) de l’option par rapport au prix du sous-jacent impacte bien évidemment directement la prime.

Pour que vous compreniez bien ceci, je vais prendre l’exemple d’une option qui a uniquement de la valeur temps, et pas de valeur intrinsèque. Une option que l’on dit « hors de la monnaie » donc

Prenons pour sous-jacent une compagnie minière aurifère : GoldCorp (GG-Nyse).

Je fais un retour en arrière pour cet exemple, puisqu’il date du 24 novembre 2012, mais cela ne change rien pour la compréhension.

Le 24 novembre 2012 donc, l’action cotait 41,36$. Je m’intéresse à toutes les options puts d’échéance Avril 2013 (le 20 avril 2013, 147 jours plus tard) hors de la monnaie (constituée uniquement de valeur temps donc).

Voici à quoi ressemble l’évolution de la prime de ces options en fonction de leur prix d’exercice (tous les prix d’exercice entre 41 $ et 20 $). Prix prime put en fonction du prix du strike

Comme vous le voyez, la valeur temps est maximale avec un put à la monnaie (strike de 41$). Puis elle diminue plus le strike s’éloigne du prix du sous-jacent, mais de façon non linéaire (ce n’est pas une droite).

Nous allons grandement profiter de cet aspect dans la prochaine stratégie que je vous montrerai pour acheter vos actions moins cher.

Influence de la volatilité du sous-jacent

La volatilité, vous en avez certainement déjà entendu parler… influence aussi énormément les options… Pour Lire la suite

À tel point qu’on dit parfois que lorsqu’on achète une option, on « achète de la volatilité », et lorsqu’on vend une option on « vend de la volatilité ».

Pour faire simple, voici visuellement la différence entre une volatilité forte et une volatilité faible :

VOLATILITE FORTE :

 Volatilité forte

VOLATILITE FAIBLE :

 Volatilité faible

Petite subtilité : pour les options, il faut distinguer 2 types de volatilité :

C’est donc la volatilité implicite qui est prise en compte dans les options. L’estimation de la volatilité future.

Plus les fluctuations anticipées du sous-jacent sont fortes, plus la probabilité que le prix du sous-jacent soit dans la zone du strike à l’échéance est élevée, donc plus le prix de la prime de l’option est élevé.

C’est notamment le cas lorsqu’une publication des résultats de l’entreprise est prévue avant l’échéance de l’option : incertitudes et tempête potentielle en vue ! Donc vous payez plus cher votre assurance si vous achetez une option…

Il n’y a pas de formule pour déterminer la volatilité implicite. Elle est estimée par les acteurs financiers en fonction du contexte de marché, des événements à venir, etc.

Pour que vous vous rendiez compte à quel point la volatilité implicite détermine le prix d’une option, regardez le tableau ci-dessous :

Influence de la volatilité implicite sur la primeTous les autres paramètres étant égaux par ailleurs, vous voyez l’influence de la volatilité implicite sur le prix de la prime d’options à la monnaie (les deux dernière lignes).

Influence du temps qui passe…

La diminution de la valeur temps n’est pas linéaire en fonction du temps : ce n’est pas une droite !

Je vous rappelle que la valeur temps diminue inexorablement au cours de la vie de l’option. Mais quand on est loin de l’échéance, la valeur temps diminue peu. Par contre, quand on se rapproche de la date d’expiration, la diminution de la valeur temps s’accélère beaucoup !

Là encore, cela ouvrira plein de potentiels pour nos futures stratégies sur options… Mais pour l’instant, je vous laisse méditer sur ce graphe :

Declin de la valeur tps option Voilà, ce 5ème article clôture les définitions, les paramètres, et la théorie sur les options.

Je vous dis à bientôt, pour notre première stratégie concrète !

Gaël

Mots clé : - -

Gaël Deballe
Gaël Deballe

Mon nom est Gaël Deballe. Cela fait plus de 10 ans que je suis actif sur les marchés financiers. Je suis initialement ingénieur Supelec, avec une formation complémentaire universitaire en économie générale et gestion de l’entreprise.

Pendant longtemps, j’ai travaillé dans le secteur de l’électricité, en France et en Suisse, notamment dans le trading d’électricité. En parallèle, je me formais sur les marchés financiers avec une prédilection pour les stratégies sur options. Et puis, un jour, je me suis senti près à lâcher mon « boulot confortable » et à me lancer, à vivre de mon trading. Ce que j’ai fait.

Par la suite, j’ai créé un site dédié aux stratégies de rendement sur options (et autres stratégies) : http://zen-option.com/ et je propose régulièrement des formations sur les options. Passionné de voyages, de nature, de plongée, de découvertes et de finances, j’ai pu changer l’orientation de ma vie et vivre de mes revenus obtenus grâce aux options… où que je sois dans le monde !

J’ai également suivi une formation d’anticipation politique auprès du « Laboratoire Européen d’Anticipation Politique », un think tank européen qui base ses travaux sur la « méthode d’anticipation politique ». Ce think tank est, par exemple, à l’origine du concept de « crise systémique » et travaille à analyser la géopolitique et la géostratégie de l’Europe avec le reste du monde. Les participants essayent d’anticiper l’avenir en imaginant toutes sortes de scénarios. Ce fut passionnant et cette formation m’a permis d’apprendre à « voir plus loin », à « imaginer l’avenir », les scénarios possibles.

Voici mon parcours… d’où je viens, comment je me suis formé.

Alors, quand les Publications Agora m’ont contacté, pour vous proposer mon savoir-faire et mon expérience sur les options, j’ai évidemment dit oui. Et quand, après l’avoir rencontré, Jim Rickards m’a proposé d’être son « analyste France » pour ses services… vous pensez bien que j’ai sauté sur l’occasion !

Cela fait un moment à présent que je suis les analyses de Jim. Cet homme est brillant, passionnant. Il a une vision complexe de la manière dont fonctionne le monde, les institutions ; il connaît les interconnexions entre marchés ; il connaît la géopolitique, la géostratégie… C’est un visionnaire, lucide. Et comme moi, il aime les stratégies sur options. Je suis donc ravi de travailler avec lui chaque semaine sur les scénarios qu’il envisage et vous proposer des trades sur options concrets pour jouer ses idées.

Vous pouvez retrouver les analyses de Jim Rickards et mes stratégies dans Alerte Guerre des Devises, Trades Confidentiels  et Intelligence Stratégique.

Je vous souhaite de bons trades,
Gaël Deballe

Laissez un commentaire