Cadrage des indices US pour l’année 2016

Rédigé le 4 janvier 2016 par | Analyses indices, Autres indices, US Imprimer

Mon plan de route pour les indices US cette année.

C’est avec joie que je vous retrouve pour cette première salve d’analyses de 2016. Mes meilleurs vœux et mes meilleures analyses vous accompagneront tout au long de cette année qui promet d’être extrêmement compliquée sur les marchés boursiers. L’ouverture de ce jour annonce la couleur…

En quelques mots…

En un mot, voici comment j’imagine l’année 2016 sur les marchés : TENDUE !

Tendue car la forte volatilité que nous avons connue depuis le printemps dernier risque de devenir la norme. Attendez-vous à ce que de brusques consolidations alternent avec des mouvements de reprise tout aussi fulgurants. Nous avons déjà eu quelques exemples de ces portes de saloon sur le CAC40 en fin d’année.

Tendue aussi parce que les principaux indices américains sont actuellement sur de fortes zones de résistances qui sont aussi des plus-hauts historiques.

Ces résistances, nous avons décidé, au printemps dernier, de les shorter pour jouer une première vague de consolidation. Les points d’appui des plans de trade (à relire ici) que je vous proposais alors sont identifiables à l’aide des deux flèches rouges que vous retrouverez sur les graphes ci-dessous. Et les premiers objectifs de baisse (ou de rachat de short) ont tous été touchés.

Mais le plus important, c’est que ces résistances qui n’étaient en 2015 que « présumées », sont maintenant validées puisque les prix ont amorcé une première consolidation à leur contact. En fait, ce qui est important, c’est que maintenant nous savons où elles se trouvent, et nous allons pouvoir construire dessus nos futurs plans de trade.

Les indices européens étant tributaires (comprenez corrélés) des indices américains, si la situation se complique pour les Bourses U.S, gare aux effets collatéraux en Europe ! et notamment pour le CAC, qui nous intéresse tout particulièrement.

Donc aujourd’hui, pour ce premier volet du « plan de route pour les grands indices » en 2016, je vous propose de commencer par les indices américains. Mercredi, je vous parlerai alors de l’Eurostoxx, du DAX et bien entendu du CAC40.

 

Petit rappel méthodologique avant de commencer

Mon approche est toujours la même : je commence par des graphes simples et dépouillés pour essayer d’identifier les gros niveaux, supports ou résistance, de long terme. Ce sont des niveaux clés à surveiller.

Quand les prix viennent  leur contact, alors je « zoome » et je passe sur une Unité de temps  inférieure, plus rapide, et en fonction des informations  données par les indicateurs techniques, il sera alors possible de bâtir un plan de trade en suivant la dynamique (la direction si vous voulez) donnée par cette U.T inférieure. Pour ceux que cela intéresse, je vous renvoie à mon webinaire (gratuit) sur ce sujet. 

Ceci étant dit, passons aux graphiques.

DOW JONES : on n’achète pas sur une résistance si forte

Je commence donc avec une vue de très long terme, en U.T trimestrielle (chaque bougie représente un trimestre).

Graphique Dow Jones à long terme

En Juin dernier (doubles flèches rouges), je passais de « neutre » à « baissier » sur les indices US.

En Octobre, mon premier objectif  de baisse a été atteint : le support (segment orange) des 16 000 points a été touché.

Puis, rappelez-vous : une fois ces 16 000 points touchés, nous anticipions alors un pull back (un rebond donc). Bingo : les prix ont rebondi sur la résistance située légèrement en dessous des 18.000 pts (rectangle rouge horizontal). Et la résistance a fonctionné : impossible à franchir.

Depuis cette analyse, nous sommes passés en mode « range » (donc sans dynamique ni tendance à exploiter). Les prix ont donc encore une fois testé… et échoué sur la résistance, comme nous le montre la mèche haute de la dernière bougie trimestrielle. Le Dow Jones a finalement terminé l’année en recul de 1.2%.

Cadrage à retenir pour le DJIA :

Quel sera le prochain mouvement sur lequel se positionner ?

Voilà le cadrage graphique et les bases sur lesquelles nous allons évoluer. Comptez sur moi pour le transformer en plan de trade avec niveau, signal et timing quand le moment sera venu !

 

NASDAQ : au top du top… mais plus pour longtemps

Pour le Nasdaq, je vous propose une vue mensuelle afin de voir d’emblée les niveaux avec plus de précision.

graphique Long terme Nasdaq

Pareil que pour le Dow Jones, j’ai fait régulièrement un point trimestriel sur le Nasdaq.

En avril dernier, nous étions sur cet indice aussi sur un top, à 5000 points.

Juste avant l’été, nous passions aussi vendeurs sur le Nasdaq (qui au passage à ensuite perdu près de 20% dans la foulée).

Enfin, en Octobre, notre premier objectif  (la zone support autour des 4.600 pts, segment vert) a été atteint. A partir de là, un pull back était à prévoir… et a eu lieu.

Cadrage à retenir pour le NASDAQ :

 

S&P500 : passez votre tour

Là encore, je suis passé en U.T mensuel pour affiner les zones importantes

graphique long terme SP500

En continuant avec la même approche (simplissime, non ?!), on voit que  le SP500 a validé la résistance intermédiaire des 2.120 pts (le segment horizontal bleu foncé) qui avait été repérée (mais pas jouée) dès Avril dernier 

Puis un support s’est constitué vers 1.900 pts (segment horizontal bleu clair).

Cadrage à retenir pour le S&P500 :

Nous sommes dans la même configuration que pour le DJIA et pour le Nasdaq :

Voilà, j’ai balisé les grands enjeux à surveiller pour les indices cette année. Vous verrez que tout au long de l’année, je reviendrai dans mes analyses à ces plans de route, que j’updaterai tous les trois mois. Entre ces échéances, vous aurez évidemment des plans de trade, sur indices ou valeurs.

D’ici là, on se retrouve mercredi pour baliser les indices européens pour 2016, et notamment le CAC40.

Encore une fois : bonne année ! ca va swinguer !

Gilles

 

 

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire