Cacao : configuration explosive sur le terrain… comme sur les marchés !

Rédigé le 5 octobre 2017 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Je vais vous parler aujourd’hui du Cacao, car une belle hausse se prépare sans doute. Dans les prochaines 48h, bon nombre de professionnels du secteur se réunissent à Singapour pour une conférence internationale sur le Cacao. (https://caacocoaconference.asia/).

Rassurez-vous, c’est une rencontre « bien » sous tous rapports, et rien de nouveau ne sera officiellement annoncé. Mais autour des nombreux cocktails qui ponctueront cette conférence, les langues pourraient se délier et donner une tout autre version de la situation.

Baisse de la production de Cacao à prévoir ?

Les prix du Cacao sont en chute libre depuis près de deux ans, ce qui impacte particulièrement la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, et le Ghana son voisin plus petit producteur.

Les causes de la baisse sont connues : hausse de la production et stabilisation de la consommation. Mais nous pourrions avoir un rapide bouleversement de cet équilibre comme nous l’explique mon ami Thomas Pieraerts (Pieraerts Consulting) basé à Genève et spécialisé dans le trading du Cacao.

« Le prix minimum fermier en Côte d’Ivoire est sorti cette semaine à 700 CFA/Kg (950 £/MT), ce qui est vraiment bas comparé au Ghana à 1 000 CFA/Kg (1 350 £/MT). Cela a deux conséquences majeures :

Une baisse de la production entraînerait mécaniquement une remontée progressive des prix. C’est toutefois un phénomène relativement lent mais qui pourrait être exacerbé par la mécanique de marché.

Un besoin rapide de couverture sur le marché

En effet, d’un côté les vendeurs se découragent au regard du prix et ne veulent plus vendre. De l’autre, et c’est là où notre trade prend tout son sens, le besoin est immense à court-terme chez les professionnels qui ne se sont pas couverts pour la fin d’année.

Thomas Pieraerts explique :

« La baisse du marché cette année a entraîné la faillite de nombreux exportateurs, et la nouvelle liste des exportateurs officiels est maintenant à 72 (au lieu de 114) pour la Côte d’Ivoire.

Les fonds sont short mais commencent à se couvrir avec une grosse industrie qui n’est pas encore couverte en physique et en papier… »

Nous nous retrouvons donc dans une situation explosive où les vendeurs se raréfient et où les besoins de couverture des professionnels et des spéculateurs augmentent rapidement avec un facteur temps important.

Il est donc assez probable que le moindre mouvement d’ampleur à la hausse sur le marché entraînera un mouvement « panique » d’achat pour ceux qui n’ont pas pris les devants. Et comme dans tous les mouvements de panique, les cours vont s’affoler et exploser à la hausse.

Même les indicateurs techniques semblent nous indiquer que la fête a peut-être déjà commencé…

Signal d’achat massif ?

Que ce soit sur le marché de Londres (la référence) où le Cacao est coté en livre sterling ou sur les futures américains (en $US), le signal haussier se précise.

On peut facilement voir grâce au Commitment of Traders (COT) que les commerciaux commencent à ajuster leur positions (débouclage des contrats en rouge), ce qui par nature correspond souvent à un changement de tendance sur le marché. (Pour comprendre ce qu’est et comment fonction le rapport Commitment of traders, lisez ceci).

cacao Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Opportunités pour la fin d’année ?

Un achat devient donc très tentant au regard des probabilités de tensions sur les prix dont je viens de vous parler. Voici graphiquement, une confirmation que l’impulsion haussière a sans doute déjà commencé.

Cacao Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

La combinaison de la divergence haussière et du croisement de l’ADX-R vient conforter la poursuite du rebond actuel. Après s’être bien appuyé sur la zone à 1 900/1 915$, la hausse devrait amener les prix sur 2 115$, la première résistance. En cas de dépassement, le potentiel vers 2 300$ puis 2 600$ sera ouvert.

Pour les raisons exposées ci-dessus, la hausse risque d’être très brutale au regard du positionnement des professionnels sur le marché. Ne ratez pas le décollage !

Bon trade,

Jérôme Revillier

Pour avoir plus d’analyses sur le cacao, cliquez ici

Laissez simplement votre e-mail et téléchargez le livre de Jim Rickards

Mots clé :

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Un commentaire pour “Cacao : configuration explosive sur le terrain… comme sur les marchés !”

  1. Trés bon papier….(et bien meilleur que le dernier sur le sucre, Lol !).

    Mille reconnaissances.

Laissez un commentaire