CAC40 : un bébé abandonné

Rédigé le 20 janvier 2016 par | Cac 40 Imprimer

Hier soir, pénalisé par la rechute du pétrole (alors que l’AIE a revu en baisse ses prévisions de demande pour l’OPEP cette année), le S&P 500 a terminé proche de l’équilibre.

Pourtant, ce matin les futures US s’inscrivent en forte baisse (de plus de 2% en moyenne avec un S&P 500 attendu sous les 1840 points) alors que les marchés asiatiques sont repartis à la baisse : le Nikkei a notamment plongé de près de 4%, à un plus-bas de plus de 14 mois.

Techniquement sur le CAC, le gap haussier ouvert hier matin fait long feu et est donc contesté dès ce matin dans une structure en îlot de type « bébé abandonné » (cf. flèches noires sur le graphique).

CAC40 gap

Il faut donc surveiller la borne basse du canal descendant journalier et rester très prudent tant que les 4180 points ne seront pas repris. A ce moment seulement, le gap étant comblé, on pourra viser les 4250 points.

A l’inverse, les prochains supports à suivre seront situés sur les 4080 points voire les 4050 points en cas d’extension.

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire